Actualités

SUPPORT : En direct des Régions
THÉMATIQUE : Tous
RÉGION : Tous
22 janvier 2024

Nouvelle-Aquitaine : un nouveau Pacte Bio pour l’agriculture biologique 2023-2027

La Région et l’Etat ont signé ensemble le Pacte d’ambition pour l’agriculture biologique 2023-2027, ce vendredi 15 décembre à Bordeaux. Avec ses partenaires de la filière, la Région s’engage ici sur de nouveaux objectifs communs et des actions régionales fortes pour le développement de l’agriculture biologique, autour de cinq axes stratégiques.

 

Étienne Guyot, préfet de la région Nouvelle-Aquitaine, Alain Rousset, président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, et Jean-Pierre Raynaud, vice-président du Conseil régional en charge de l’Agriculture, ont signé le Pacte d’ambition pour l’agriculture biologique 2023-2027, ce vendredi 15 décembre à Bordeaux.
Ils étaient réunis dans les locaux du Syndicat d’Initiative à Vocation Unique de Bordeaux-Mérignac de restauration collective, un établissement exemplaire en termes de consommation locale et bio : 57 % de ses produits sont labellisés AB et 75 % sont d’origine locale. Son objectif pour 2027 : atteindre 60 % de produits AB et 80 % de fait maison.

 

Première région agricole française avec plus de 4,2 millions d’hectares, la Nouvelle-Aquitaine est aussi la seconde région pour la place de l’agriculture biologique. Celle-ci ne cesse d’évoluer : entre début 2017 et fin 2022, le nombre d’exploitations a augmenté de 14%, pour atteindre 9 083 exploitations bio, et la superficie cultivée de 9,7%, atteignant 377 830 hectares en bio.

 

La Région Nouvelle-Aquitaine accompagne ce développement depuis plusieurs années avec ses partenaires : l’Etat, la Chambre régionale d’Agriculture, Bio Nouvelle-Aquitaine, INTERBIO Nouvelle-Aquitaine, Vignerons bio Nouvelle-Aquitaine, les Agences de l’eau Adour-Garonne et Loire-Bretagne et la Coopération Agricole Nouvelle-Aquitaine.

 

Un premier Pacte d’ambition régionale en faveur de l’agriculture biologique (AB) avait été mis en action pour la période 2017-2020, prolongé en 2021 pour prendre en compte la fin de la Politique Agricole Commune (PAC) en 2021 et 2022. 


Au total, près de 70 millions d’euros par an ont été mobilisés de 2017 à 2022 par les pouvoirs publics pour l’agriculture biologique en Nouvelle-Aquitaine, en faveur des entreprises, des structures d’accompagnement et des agriculteurs.
Réunis en séance plénière le 12 juin 2023, les élus régionaux ont adopté le nouveau Pacte Bio 2023-2027.

 

Les enjeux d’une agriculture biologique

 

L’agriculture bio présente de nombreux bénéfices et répond à tous les objectifs de la feuille de route régionale pour la transition écologique et énergétique Néo Terra :

 

  • sortie des pesticides de synthèse (interdits en agriculture bio)

 

  • bien-être animal (élevage en plein air ou accès extérieur)
  • eau de qualité (pas de pesticides ni fertilisants de synthèse)

 

  • biodiversité (pollinisation, matière organique, rotations plus longues)

 

  • alimentation de qualité (polyphénols, oméga3, acide gras poly-insaturés)

 

  • atténuation changement climatique (prairies, éléments paysagers)

Avec le premier Pacte, l’agriculture biologique a relevé de multiples défis et a atteint une taille critique. Elle est ainsi ancrée solidement dans le paysage agricole et agroalimentaire français et régional. De l’amont à l’aval, les filières se sont organisées pour accompagner et transformer les productions biologiques, pour diversifier les circuits de distribution et pour apporter une juste répartition de la valeur des produits biologiques néo-aquitains tout au long de la chaîne de production.

 

Pour les prochaines années, la Région souhaite garder une dynamique de développement de l’agriculture biologique régionale forte et poursuivre les efforts pour pérenniser les exploitations, les entreprises et les opérateurs des filières biologiques.


Parmi les défis prioritaires à surmonter : poursuivre les actions pour une juste rémunération des agriculteurs et développer la consommation en produits bio (qui progresse moins vite depuis 2022). 

 

Le nouveau Pacte Bio 2023-2027

 

Sur la période 2023 à 2027, le Pacte bio met en avant de nouveaux objectifs communs et des actions régionales fortes pour le développement de l’agriculture biologique. Cinq axes stratégiques ont été identifiés :

 

  • Axe 1 : développer la consommation et la promotion de l’agriculture biologique auprès du grand public ;

 

  • Axe 2 : structurer les filières biologiques ;

 

  • Axe 3 : pérenniser et développer la production en agriculture biologique ;

 

  • Axe 4 : former, expérimenter et diffuser ;

 

  • Axe 5 : conforter l’organisation régionale.

 

Pour cela, le Pacte Bio – via son action multi-partenariale – s’appuiera sur un panel varié de dispositifs permettant d’accompagner les filières biologiques régionales, de l’amont à l’aval.

 

La feuille de route a pour but aussi de donner de la visibilité sur les aides régionales à l’agriculture biologique, pour les agriculteurs et les structures, et de leur assurer l’accès à un accompagnement adéquat et de qualité, en mobilisant les moyens nécessaires.

 

Voir l’article 

 

Contact

Inscription à la newsletterNous écrire
Aller au contenu principal