Actualités

SUPPORT : À la UNE
THÉMATIQUE : Agriculture, alimentation, forêt et pêche
RÉGION : Tous
31 janvier 2024

[Communiqué de presse] crise de l’agriculture française : les Régions jugeront les actes 

AFP

Crédit photo : AFP

À la suite de l’intervention du Premier ministre en Haute-Garonne cette après-midi, les Régions de France confirment leurs attentes. 

 

Nos agriculteurs, viticulteurs, éleveurs et pêcheurs travaillent dur, beaucoup, guidés par l’engagement de bien nourrir les Français, mais leur rémunération n’est pas à la hauteur, pas plus que la reconnaissance qu’ils méritent pourtant. L’agriculture française et la filière agro-alimentaire sont des fleurons du pays, l’un des moteurs indispensables de l’économie. Il s’agit aussi d’un enjeu puissant de la souveraineté économique et alimentaire. Pour toutes ces raisons, nous, Présidents de Régions françaises, réaffirmons notre soutien et notre engagement à leurs côtés.

 

Il est urgent de donner des moyens inédits à la souveraineté alimentaire du pays et à ceux qui la garantissent, les agriculteurs. Carole DELGA, Présidente de Régions de France et de la Région Occitanie, rappelle que « aucun avenir n’est possible sans nos agriculteurs ; ils sont au fondement de notre société ».

 

Pourtant la grande majorité d’entre eux ne peut vivre décemment de son travail. Ils sont confrontés à des crises multiples : réchauffement climatique induisant de graves intempéries et un accès à l’eau de plus en plus incertain, volatilité des prix, concurrence internationale déloyale, épidémies. Il est urgent de réagir. 

 

C’est pourquoi, les Présidents de Régions se sont déplacés sur les points de mobilisation, afin de soutenir leurs revendications et contribuer aux solutions à apporter. L’agriculture et l’alimentation ont toujours été l’une de leurs priorités. En 2023, les Régions ont  accordé plus d’1,2 milliard d’€ à l’agriculture et au développement du monde rural. Elles ont également accompagné la transmission et l’installation de nouveaux agriculteurs, pour veiller à la perpétuation de nos savoir-faire. 

 

Face à la profonde crise de confiance de nos agriculteurs, il est temps que le Gouvernement passe aux actes. Les Régions de France appellent le Gouvernement à agir pour garantir prioritairement : 

  • Une meilleure rémunération des agriculteurs, notamment par un contrôle renforcé de l’application de la loi Egalim sur les marges de la grande distribution ;
  • La garantie de l’accès à l’eau par un plan qui permette de faire face aux sécheresses récurrentes et de s’assurer que nos agriculteurs puissent continuer à cultiver leurs champs et nourrir leurs bétails ;
  • La préservation de l’accès au foncier pour favoriser l’installation des nouvelles générations d’agriculteurs, éviter la prédation des terres et la spéculation ;
  • L’encadrement de l’importation des produits alimentaires européens ou internationaux qui ne respectent pas les mêmes normes sanitaires et environnementales que la production agricole nationale ;
  • L’arrêt de la sur-transposition des normes européennes dans notre pays.

 

Sur tous ces sujets, les Régions entendent jouer un rôle, aux côtés des agriculteurs. Loïg CHESNAIS-GIRARD, Président de la commission Agriculture et Président de la Région Bretagne, annonce que les Régions de France, décidées à s’engager auprès de l’État pour améliorer la vie de nos agriculteurs, transmettront prochainement une liste complémentaire de propositions concrètes au Gouvernement pour chacune de ces priorités.

 

Communiqué de presse

Contact

Inscription à la newsletterNous écrire
Aller au contenu principal