vendredi 16 avril 2021
18 février 2021

Une étude de la DGCL démontre que les Régions ont maitrisé leurs dépenses depuis 2015 et que la fusion des Régions n’a pas entraîné de surcoûts !

Une étude du bulletin d’information statistique (BIS) de la Direction générale des collectivités locales (DGCL) atteste que, hors dépenses de transports transférés des départements et gestion des fonds européens, les dépenses de fonctionnement des Régions en 2019 ont été maintenus au même niveau qu’en 2015 aussi bien pour les Régions fusionnées que pour les autres Régions.

CP, Vaccin, Présidents, covid19

Au cours de cette période, en lien notamment avec les nouvelles compétences transférées, les dépenses d’investissement des Régions ont progressé de 1,5 milliard d’euros, pour atteindre 10,6 milliards d’euros en 2019.

Dans le même temps, la capacité de désendettement des Régions a continuellement diminué depuis 2016, s’établissant en 2019 à 4,1 ans pour les Régions fusionnées (contre 4,8 ans en 2016) et à 4,6 ans pour les Régions inchangées (contre 6,1 ans en 2016).

Un effort engagé par l’ensemble des Régions

Cette analyse objective rappelle ainsi les efforts engagés par l’ensemble des Régions pour développer leurs investissements au profit de leur territoires et de leurs habitants grâce à une maitrise de la dette et de leurs dépenses de fonctionnement.

L’étude de la DGCL

communiqué de presse

Partager cet article :

About lrakotoalandraibe

  • Email