mardi 07 février 2023
28 novembre 2022

[Communiqué] Annonce du chef de l’Etat relative aux RER métropolitains : l’appel des Régions en faveur d’un New Deal a été entendu, elles demandent rapidement des engagements à la hauteur des annonces

Régions de France a découvert hier soir la proposition du Président de la République. Les Régions prennent donc acte de cette annonce visant à accélérer le financement de 10 RER métropolitains en France, afin de renforcer l’offre ferroviaire autour des métropoles.

Pour rappel, les Régions, dans une tribune collective, publiée le 22 octobre dernier dans le journal Le Monde, avaient appelé l’État à un New Deal ferroviaire, passant par un investissement massif dans la modernisation du réseau ferroviaire dont il est le propriétaire et une augmentation de l’offre de mobilités. Elles expriment leur satisfaction d’avoir ainsi été entendues.

Carole Delga, présidente de Régions de France, rappelle que : « Jusque-là, ni le ministre des transports, que j’ai rencontré récemment, ni le président de SNCF Réseau n’en avaient fait mention. Cependant, je m’en réjouis : l’appel des Présidents de Région à un New Deal ferroviaire a été entendu. Pour la première fois, l’Etat s’engage sur les RER métropolitains, qui sont une nécessité pour développer les transports collectifs dans les villes et leurs grandes périphéries, gage de résorption des embouteillages et d’action contre le réchauffement climatique. »

Ainsi, les Régions attendent que cette annonce se traduise dès la préparation du volet infrastructures du contrat de plan Etat-Régions, par des mandats de négociation, donnés aux préfets, et traduisant l’effort que l’État consentira sur ses propres infrastructures. De son côté, Jean Rottner, Président de la commission Transports à Régions de France, rappelle que « ces infrastructures sont déjà en cours de lancement dans certaines Régions, c’est le cas du Grand Est avec le réseau express métropolitain strasbourgeois. Mais il reste des interrogations sur le financement d’autres moyens de transports de même que remettre a jour l’existant. Donc si cela est une première étape tant mieux mais il faut vraiment que le réseau ferré, colonne vertébrale de nos mobilités, soit modernisé. »

Les Régions appuieront, de leur côté, le plan de développement de l’offre ferroviaire, autour des métropoles, en investissant dans la qualité du matériel roulant, dans l’augmentation de la capacité d’emport et dans la décarbonation du parc roulant, conformément à leurs compétences. Carole Delga souhaite donc également que « soient rapidement réunis les acteurs de ces projets – Etat, Régions, Métropoles et SNCF – afin que soient précisés le niveau d’engagement financier de chacun et le calendrier de déploiement. J’espère qu’il ne s’agit pas que d’une annonce et qu’elle se transformera rapidement en actes concrets. »

Le succès de cette réforme ambitieuse dépendra également de la capacité de tous les acteurs – État, SNCF, Régions, métropoles – à prendre toute leur part du financement de l’accroissement de l’offre de mobilités publiques au bénéfice de leurs habitants mais aussi de la capacité de la SNCF à relever le défi de l’important programme de travaux qui en découlerait, qui devra soutenir l’emploi et l’innovation dans nos entreprises industrielles.

Elles demandent également à la Première ministre et au ministre des Transports, un rendez-vous très prochainement afin de connaître le projet d’investissement de l’État et la capacité des différents acteurs à y participer.

Communiqué de presse

Partager cet article :

About lrakotoalandraibe

  • Email