jeudi 24 septembre 2020
1 septembre 2020

Quoi de neuf pour la rentrée dans nos Régions?

Les Régions sont mobilisées à vos côtés pour une rentrée réussie. Découvrez tous les dispositifs dont vous pouvez bénéficier en cette rentrée 2020 dans nos Régions, sans oublier les mesures prises pour assurer la protection de tous face au Covid-19.

Auvergne-Rhône-Alpes, région, rentrée, enfants, santé, Covid-19, plan, sanitaire, éducation, régionProtéger face à la crise sanitaire

La Région Auvergne-Rhône-Alpes met en œuvre un plan sanitaire ambitieux pour assurer une rentrée des classes sereine et sûre. La Région va distribuer 2 masques lavables et réutilisables à tous les élèves des lycées et des CFA du territoire. Toujours dans l’optique de détecter dès que possible les potentiels cas, la Région va lancer une expérimentation inédite de mise en place de caméras thermiques à l’entrée des établissements.

En Île-de-France, la Région distribue aux lycéens 2 masques en tissu réutilisables et impose un protocole sanitaire strict dans les établissements. Par ailleurs, une aide exceptionnelle de 100 euros a été débloquée pour tous les étudiants boursiers pré- et post-bac dans les lycées publics ou privés sous contrat avec l’État en Île-de-France pour compenser les dépenses engendrées par le confinement et l’enseignement à distance.

La Région Grand Est fournit elle aussi 2 masques supplémentaires en tissu par élève (en complément des 2 masques envoyés en juin).

La Région Occitanie propose également deux masques textiles lavableshttp://regions-france.org/actualites/en-direct-des-regions/occitanie-rentree-2020-nouveautes/ à chaque élève des lycées publics et privés. Les 40 000 apprentis de la Région bénéficieront également de cette mesure. Par ailleurs, tous les établissements seront dotés d’un stock supplémentaire de masques pour les élèves les plus en difficultés.

La Région Sud fournira un masque en tissu, lavable 35 fois, à tous les lycéens de Provence-Alpes-Côte d’Azur. Depuis le début de la crise sanitaire, plus de 13 millions de masques ont été commandés pour les habitants de Provence-Alpes-Côte d’Azur, dont près de 300 000 ont déjà été distribués depuis juin dans les établissements scolaires.

Dans un souci de maintenir le pouvoir d’achat des familles, la Région Hauts-de-France a décidé de distribuer un masque à chacun de ses 270 000 lycéens et 40 000 apprentis. Cela concerne les établissements publics et privés et chaque lycéen ou apprenti quelle que soit sa condition sociale.

La Collectivité de Corse fournit aussi des masques aux collégiens et lycéens pour la rentrée.

Outre-Mer, la Collectivité territoriale de Martinique et la Région Réunion -qui propose une aide “spéciale Covid” de 120€ par lycéen- ont prévu chacune 4 masques par élève. En Guyane, c’est le rectorat qui fournit les masques.

D’autres Régions,  telles que Bourgogne-Franche-Comté, Bretagne, Centre-Val de Loire ou Normandie mettent à disposition de stocks de masques de secours pour les élèves qui n’auraient pas de masques.

La Région Nouvelle-Aquitaine a, elle aussi, fourni des masques dès la réouverture des établissements en juin pour les enseignants et le personnel d’entretien et de restauration, ainsi que 2 000 masques supplémentaires à chaque lycée en juillet et une visière pour chaque enseignant. Le réapprovisionnement des établissements se fera en fonction des besoins.

Partout, les nouvelles mesures sanitaires sont appliquées dans les lycées : menu simplifié à la cantine pour diminuer les tâches de production, nettoyage des tables toutes les 30 minutes, entretien des espaces, y  compris les internats, selon les règles du protocole sanitaire de l’Éducation Nationale, etc.

Acccompagner le virage numérique

Le confinement et le déconfinement progressif liés à la crise sanitaire du Covid-19 ont mis en évidence la nécessité pour les lycéens de disposer d’un équipement numérique personnel. Le virage numérique, amorcé il y a 1 an en Région Île-de-France, bénéficiera donc dès cette année à tous les nouveaux lycéens entrant en classe de seconde. La Région Île-de-France y consacre 180 millions d’euros. Ordinateurs portables, tablettes, Internet très haut débit, Wifi… sont plus que jamais au programme de la rentrée 2020.

Cette année 2020 est l’année du déploiement intégral du Lycée 4.0 de la Région Grand Est. A l’occasion de cette rentrée 2020, les 192 000 lycéens du Grand Est disposeront chacun d’un ordinateur portable dont ils deviendront propriétaire à la fin de leur scolarité. Ils auront accès à près de 8 500 manuels et ressources pédagogiques en ligne. Pour résoudre les éventuelles difficultés matérielles, la Région a par ailleurs mis à disposition 110 agents CMIL (chargé de maintenance informatique des lycées).

En Centre-Val de Loire, tous les lycéens et les CAP voie scolaire des lycées publics de la Région peuvent bénéficier de l’aide régionale pour l’achat d’un ordinateur portable. Pour les formations qui nécessitent un outillage, des vêtements ou des équipements spécifiques, la Région finance une partie du matériel.

Faciliter l’orientation des jeunes

La recherche du stage de 3e peut s’avérer difficile pour les jeunes sans réseaux. Afin d’aider les collégiens et leur famille, la Région Occitanie propose un accompagnement personnalisé via les Maisons de l’Orientation et les Maisons de la Région. Son application gratuite ANIE vient faciliter cette recherche en mettant en relation les collégiens avec les entreprises.

Pour développer l’emploi étudiant, la Région Centre-Val de Loire a créé un espace dédié à la recherche et au dépôt d’offres sur le site Jobaviz. Pour les jeunes à la recherche d’une alternance ou d’un contrat d’apprentissage, la Région a lancé sa Bourse de l’apprentissage et de l’alternance.

En Île de France, le nouveau programme régional « Paroles de Chercheurs » sillonnera les lycées franciliens à partir de la fin de l’année 2020.  Au cours des 2 prochaines années scolaires (2020-2021 et 2021-2022), il proposera 100 conférences originales destinées à faire découvrir aux élèves la diversité des métiers de la recherche et des carrières scientifiques universitaires ou en entreprise.

Des actions concrètes pour lutter contre le décrochage scolaire

A l’heure où la crise sanitaire touche durement le monde de l’éducation et de la formation, la Région Centre-Val de Loire met un point d’honneur à renforcer son accompagnement auprès des jeunes sans solution à la rentrée. lls peuvent appeler le numéro vert « Etoile Info » (0800 222 100). Dès le mois de septembre, ils auront la possibilité d’avoir un rendez-vous avec un professionnel lors d’une des sessions «Assure ta rentrée!», organisées dans toute la Région. Ensuite, l’opération « Assure ton année ! »  leur proposera des parcours de formation, pour faire émerger un projet et acquérir des prérequis nécessaires.

La crise sanitaire ayant accru le nombre de décrocheurs, la Région Île-de-France a décidé de procéder exceptionnellement à 3 campagnes d’appels dans l’année, dont 2 d’avril 2020 à juin 2020, afin d’orienter les jeunes vers un retour en formation immédiat ou au plus tard à la rentrée scolaire de septembre. La 3e campagne est prévue en décembre 2020.

Des avantages pour les jeunes

A partir du 1er septembre, la Carte Avantages Jeunes de la Région Bourgogne-Franche-Comté  devient la e-Carte Avantages Jeunes en version 100% dématérialisée. Les moins de 30 ans pourront encore plus facilement profiter de 3 200 réductions et gratuités.

Des transports scolaires moins chers

A l’image d’autres Régions, la Région Occitanie poursuit l’harmonisation de son service des transports scolaires. Cette année, les frais d’inscription sont limités à 45€ pour les demi-pensionnaires et ils sont même gratuits pour les internes.

Des lycées plus écologiques

A la pointe de la transition écologique et énergétique, la Région Grand Est recherche l’exemplarité : la qualité des infrastructures et les performances énergétiques du lycée Decomble de Chaumont est une vitrine de son action en la matière.

En Région Sud, les établissements se sont fixé l’objectif de réduire la facture énergétique de 20% en équipant 30% des établissements de panneaux photovoltaïques.

En Occitanie, un guide de “réduction du plastique jetable en restauration” est diffusé à tous les lycées. Cette initiative s’ajoute à la suppression des contenants de réchauffe en plastique dans les cuisines début 2020, soit 5 ans avant le délai prévu par la loi.

En Bretagne, le lycée Rosa Park de Rostrenen et l’ERA de Redon viennent de rejoindre la trentaine d’autres établissements bretons engagés dans la démarche Qualycée initiée par la Région. Leur priorité : favoriser les pratiques respectueuses de l’environnement (maîtrise des consommations d’eau, d’énergies et de consommables ; mise en oeuvre de la prévention ;  tri et  valorisation des déchets…).

Les nouveautés de la rentrée 2020 concerneront aussi la restauration scolaire. En permettant aux cantines des lycées d’accéder à 14 produits locaux, de qualité et bio pour certains, la Région Île-de-France œuvre pour une alimentation de qualité pour ses élèves. Lancé à la rentrée, le concours Green Hackathon invitera les lycéens à proposer des idées pour faire entrer plus de développement durable au lycée.

Renforcer la sécurité des lycéens

Dès la rentrée 2020, une 4e brigade régionale de sécurité (BRS) prendra ses fonctions au lycée Charles-Baudelaire de Fosses (95). Mises en place par la Région en avril 2019 à la demande des proviseurs, les BRS sont chacune basées dans un lycée référent des 3 académies d’Île-de-France afin de pouvoir intervenir sur l’ensemble du territoire francilien.

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email