dimanche 27 septembre 2020
5 mars 2020

L’Etat et les Régions mobilisés pour une réponse coordonnée à l’impact économique de l’épidémie Covid-19

Etat, Régions, France, coronavirus, coordination, économieLes présidents de Région et le ministre de l’Économie et des Finances se sont rencontrés, jeudi 5 mars, à Bercy pour faire le point sur l’impact économique de l’épidémie de Coronavirus. Ils ont examiné les actions que l’Etat et les Régions, responsables du développement économique sur les territoires, peuvent rapidement mettre en œuvre de manière concertée, en complément des mesures -fiscales et sociales-  de niveau national annoncées cette semaine par le ministre.

Face au choc économique brutal qui menace notre pays du fait de la crise sanitaire, le ministre et les présidents de Région sont convenus de l’urgence de renforcer leurs échanges d’informations et la coordination de leurs interventions dans les prochains jours. 

Cette coordination économique de l’Etat et des Régions, en ligne avec le dialogue constructif engagé depuis plus d’un an entre les Régions et le Ministère de l’Économie et des Finances, est plus que jamais une impérieuse nécessité dont tous les acteurs ont conscience. Cette coordination a vocation à s’inscrire dans le cadre du nouveau Conseil Économique Etat-Régions, institué en décembre 2019 entre les partenaires.

Un soutien adapté aux entreprises impactées

Le ministre et les présidents de Région sont concrètement convenus de renforcer le partage de leurs informations, de recenser et coordonner l’ensemble des moyens à leur disposition pour répondre aux inquiétudes de nos concitoyens, d’assurer au maximum la continuité de l’activité économique et d’apporter un soutien adapté, au plus près des territoires, aux entreprises et aux filières les plus impactées. L’Etat et les Régions se sont ainsi engagés à :

  • Mettre en place à l’échelle de chaque Région une «task force» Etat-Région-Bpifrance pour assurer un suivi serré de la situation et accélérer les mesures de soutien à la trésorerie des entreprises (allégement des conditions d’accès à la garantie des prêts de trésorerie), en lien avec l’ensemble des acteurs du secteur bancaire et les grands donneurs d’ordre (sous-traitance) qui ont aussi un rôle majeur à jouer dans cette situation.
  • Faciliter la reconnaissance du cas de force majeure dans les marchés publics et, dans un souci de solidarité, de ne pas appliquer de pénalités aux entreprises confrontées à des difficultés d’approvisionnement et de continuité de leurs activités effectivement imputables à l’épidémie de Covid-19.
  • Organiser la remontée d’informations depuis les Conseils régionaux sur les difficultés rencontrées par les entreprises et les filières, en activant l’ensemble des relais régionaux (agences de développement économique, réseaux consulaires, Comité régionaux du tourisme, pôles de compétitivité…).
  • Coopérer sur la diffusion et le déploiement de bonnes pratiques pour assurer la continuité de l’activité économique et prévenir tout blocage généralisé du pays (télétravail, télémédecine, enseignement à distance), en cas d’aggravation de la crise sanitaire.

Le ministre et les représentants des Régions sont convenus de se retrouver régulièrement, et aussi longtemps que nous n’aurons pas surmonté collectivement cette crise majeure, et de se revoir avant 15 jours pour un nouveau point de situation.

Le communique de presse

La mobilisation dans nos Régions

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email