Dossier

Les Régions, moteurs de la mobilité européenne des apprentis

Apprentis

Précurseurs de l’Erasmus de l’apprentissage, les Régions permettent chaque année à 7 000 apprentis de partir en stage en Europe ou à l’international pour enrichir leur formation.

En 2017, environ 7 000 apprentis français sont partis en mobilité européenne ou internationale durant leur formation ! Convaincues de la plus-value apportée par la mobilité, de nombreuses Régions l’encouragent. Ainsi, l’an dernier, Grand Est a soutenu plus de 80 apprentis de niveau CAP et Bac Pro, pour des stages de 2 à 3 semaines. De son côté, Bourgogne-Franche-Comté propose un dispositif d’accompagnement des CFA pour la préparation et l’organisation de stages professionnels en Europe, avec l’octroi de bourses.

Un développement croissant

Nouvelle-Aquitaine a mobilisé un budget de 337 000 euros en 2017, permettant l’octroi de 625 bourses de mobilité à ses apprentis. Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur a fait partir 330 apprentis en 2017 par le soutien de projets de CFA intégrant une expérience au sein d’une entreprise européenne.

Enfin, en Occitanie, des financements européens et nationaux complémentaires (Erasmus+, Interreg et Jeunesse III) et le soutien de la Région ont accompagné la mobilité européenne et internationale de plus de 1 000 apprentis du territoire. Cette politique connaît un développement croissant, notamment dans le cadre de mobilités à vocation « certificative ».

Pour aller plus loin, de nombreuses Régions accompagnent les CFA via des groupes de travail ou une dynamique de réseau inter-CFA mutualisant les bonnes pratiques entre équipes pédagogiques. Fortes de leurs expériences, ces Régions se sont associées au projet « European Apprenticeship Ambassadors », porté par un consortium de 33 centres de formation professionnelle, dont 16 français. L’objectif est d’identifier les freins à la mobilité des apprentis et de proposer un cadre européen facilitateur.

Contact

Valérie Nicolas

vnicolas@regions-france.org