Dossier

Lingua corsa : de la revitalisation à sa normalisation

Corse
bilinguisme Plus de 20 ans d’action ont permis à la Collectivité de créer une dynamique du bilinguisme. La langue corse, pilier de l’identité insulaire, s’inscrit au cœur d’une véritable ambition politique.

L’UNESCO considère que la diversité linguistique est une chance pour l’humanité. Les études scientifiques démontrent que l’apprentissage précoce et simultané de plusieurs langues est un facteur d’épanouissement intellectuel. Dès 1986, une politique linguistique éducative est initiée par la Région de Corse. Avec le statut de 1991 puis 2002, la Collectivité Territoriale acquiert des compétences spécifiques en matière d’éducation. Un plan de développement de l’enseignement de la langue corse, appliqué selon une convention CTC/État, fixe en 1999 les objectifs d’une offre de 3 h d’enseignement hebdomadaire généralisée, du bilinguisme à la maternelle et d’un maillage du territoire en sites bilingues.

Le Plan stratégique d’aménagement et de développement linguistique 2007-2013 a été redimensionné par la délibération sur la coofficialité en 2013 et en 2015 par le Plan Lingua 2020, qui intègre les expérimentations de revitalisation linguistique européennes. La CTC entend accélérer la généralisation de l’enseignement bilingue et en accompagne le développement : centres d’immersion, ateliers de pratique artistique, éditions pédagogiques, aides aux sites bilingues (36 % des élèves du primaire et 18 % des collégiens en 2017). Un grand plan de formation a été lancé auprès de 700 enseignants du 1er degré, mais les objectifs volontaristes de la CTC se heurtent encore à de nombreux obstacles, notamment juridiques.

La CTC poursuit également la promotion de l’usage du corse dans la société. Pour les adultes, elle oriente ses efforts vers l’apprentissage et la certification. La charte de la langue corse a déjà été signée par plus de 200 communes, organismes publics et privés. 

Contact

Bernard Ferrari

Bernard.Ferrari@ct-corse.fr