17 avril 2020

Des personnes malades transportées à bord d’un autocar sanitaire de Transdev

Transdev, car, sanitaire, Covid-19, transport

Le groupe Transdev est au cœur de la crise sanitaire qui frappe le monde entier, depuis début mars en étant opérateur de services interurbains et urbains notamment dans les clusters de l’Oise et de l’Alsace.

Comme l’ensemble des entreprises membres de la Fédération nationale des transports de voyageurs (FNTV), Transdev a eu comme priorité de protéger ses salariés et de sécuriser le peu de voyageurs qui devaient se déplacer en période de confinement. Avec les Régions, Transdev commence dès à présent à préparer activement le retour à l’école de certains élèves à partir du 11 mai avec comme priorité la santé des enfants et des conducteurs.

Dans toutes les régions métropolitaines et à la Réunion, Transdev a voulu s’engager au-delà de ses services de continuité mis en place avec les Autorités organisatrices de la mobilité en déployant, dans de nombreux territoires, des services spécifiquement adaptés pour le personnel soignant et à destination des établissements hospitaliers, souvent à la demande des Régions. De nouveaux services à la demande ont été créés en peu de temps, bénéficiant à la fois de l’expertise  Transdev dans les transports à la demande, mais également de celle de sa filiale numérique Cityway qui fournit l’indispensable service d’information en temps réel.

En Île-de-France, Transdev a souhaité tester l’usage sanitaire de l’autocar pendant cette crise qui amène les autorités à transférer des malades d’une Région à une autre pour soulager les établissements du Grand Est et de la région parisienne. C’est ainsi que le groupe a proposé à la Préfecture de Police de Paris un transport sanitaire en autocar de malades atteints du COVID-19.

Une prouesse des salariés en coordination avec le SAMU 92

Après autorisation préfectorale, c’est le SAMU 92 qui a demandé à Transdev de transférer dans le cadre de l’« Opération Chardon», 4 personnes en état grave de l’hôpital de Corbeil-Essonnes vers la gare d’Austerlitz où leur transfert continuait en TGV vers Bordeaux. Un car de tourisme de la société Transdev Montesson la Boucle a ainsi été transformé pour pouvoir accueillir jusqu’à 6 patients. L’autocar se devait également de transporter dans de bonnes conditions les équipes médicales et le matériel nécessaire à l’assistance des patients en coma artificiel. Cette prouesse a été réalisée en 48 heures par les salariés du centre de maintenance de Montesson en coordination étroite avec les équipes du SAMU. Le conducteur a, de son côté, organisé un trajet de repérage en amont afin de vérifier notamment l’accessibilité en gare au plus près des quais.

Toutes les précautions sanitaires ont été prises tant pour le personnel Transdev que pour les soignants. Le SAMU a procédé à la désinfection totale du véhicule après ce transfert.

Cette opération, réalisée vendredi 10 avril, a fait la fierté des salariés de Transdev, qui sont attachés aux valeurs du service public de transport, gage d’une mobilité solidaire au cœur des Régions.

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email