Éditorial

Recomposition

Dans un paysage institutionnel en pleine recomposition, les nouvelles Régions jouent un rôle de premier plan. Qu’il s’agisse du plan 500 000 formations ­supplémentaires ou de la plateforme État-Régions pour le développement économique, elles sont désormais des interlocutrices incontournables pour le gouvernement et leurs partenaires publics.

Les Régions doivent maintenant s’organiser pour construire ce nouvel échelon ­territorial qui allie vision prospective pour les territoires et proximité au plus près des habitants. L’ARF doit, elle aussi, évoluer, pour jouer pleinement son rôle dans cette phase originale de décentralisation. Nouveau nom, nouvelles ambitions, nouvelles missions sont à l’ordre du jour du prochain Congrès des Régions le 29 septembre 2016 à Reims.

Philippe RichertPrésident de l’Association des Régions de France