Actualités

SUPPORT : En direct des Régions
THÉMATIQUE : Tous
RÉGION : Auvergne-Rhône-Alpes
08 février 2024

Auvergne-Rhône-Alpes : la Région et le Département débloquent 248 M€ pour préparer l’avenir de l’Ardèche

 
 

Laurent Wauquiez et Olivier Amrane ont scellé ensemble le Pacte Région pour l’Ardèche, visant à développer et dynamiser le territoire autour de six axes stratégiques.

 

Une somme inédite

Le Pacte Région pour l’Ardèche traduit une conception de nos territoires. L’objectif n’est pas de réinventer le département ou d’en modifier l’ADN, l’Ardèche dispose déjà de puissants atouts : une agriculture exceptionnelle, des paysages sublimes, un énorme potentiel touristique et des entreprises innovantes. L’idée est de miser sur ce qui fait l’identité et la force du département.

 

Ce Pacte Région pour l’Ardèche (2024-2027) est la certitude que l’argent public ne sera pas gaspillé : près de 188 M€ de la Région vont être investis pour l’Ardèche, soit 567 € par habitant : une somme inédite pour le département.

 

La Région Auvergne-Rhône-Alpes augmente considérablement l’enveloppe de 103 M€ qui avait été mise pour le premier Pacte (2017-2022). Grâce à l’apport du Département de 59 M€, le Pacte atteindra près de 248 M€ au service de l’Ardèche et de ses habitants avec six axes stratégiques.

 

« Ce Pacte Région pour l’Ardèche, c’est l’application d’un principe absolu :depuis mon arrivée à la tête de la Région, il n’y a pas de territoire oublié en Auvergne-Rhône-Alpes. Un habitant d’une commune rurale a le même droit de bénéficier du soutien de la Région que celui d’une grande métropole. Et si on veut que cette équité territoriale, à laquelle je suis profondément attaché, ne soit pas qu’un slogan, elle suppose un véritable rééquilibrage, avec des actions concrètes. Cela signifie que les départements les moins peuplés, qui font face à des enjeux forts pour leur attractivité et leur développement, soient davantage soutenus. C’est grâce à la bonne gestion de nos finances, que les économies que nous réalisons peuvent être redéployées massivement sur des investissements structurants pour nos territoires. Avec Olivier Amrane, nous avons travaillé en confiance, de manière concrète et concertée. Grâce à cet investissement inédit de 188 M€ associé à celui apporté par le Département de 59 M€, nous nous engageons à faire de l’Ardèche un territoire plus développé économiquement et culturellement, davantage sécurisé et avec une offre santé répondant aux attentes des habitants. » – Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes

 

1) Ouverture du territoire et accompagnement des projets locaux structurants (86,8 M€)

Cet axe comprend une série de mesures en faveur de l’ouverture du territoire, notamment par la création d’infrastructures ferroviaires à hauteur de 2,35 M€, comme la création d’un quai temporaire à la gare du Teil sur la voie devant le bâtiment voyageurs et d’un nouvel accès pour la montée des voyageurs, dont la maîtrise d’ouvrage sera portée par la Région. Des opérations véloroutes sont également prévues pour un montant de 4,5 M€, notamment la création d’une voie verte reliant Privas depuis la voie douce de la Payre à Vesseaux puis Aubenas, assurant ainsi une connexion avec la Via Ardèche.

75 M€ seront consacrés aux projets locaux structurants, comme l’aménagement de centre-bourg, la rénovation d’équipements publics ou la création d’équipements pour des services à la population, par exemple. 

En matière de valorisation patrimoniale, un soin particulier sera apporté au site de Viviers, avec une participation régionale de 1 M€, ainsi qu’à deux opérations « Grands sites de France » pour 1 M€ également : labellisation de la Combe d’Arc et préfiguration de la labellisation pour mont Gerbier-de-Jonc/mont Mézenc.

 

2) Agriculture et ruralité (39,8 M€)

En matière d’agriculture, le Pacte prévoit l’accompagnement d’une marque collective « Fruits d’Ardèche », ainsi que la création d’un centre départemental de la châtaigne avec un verger conservatoire.

 

Des projets de fond sont également inscrits, comme l’expérimentation de nouvelles pratiques économes de la ressource agricole et la sécurisation des réseaux hydrauliques agricoles et des usages agricoles. 

 

3) Économie, emploi et relocalisation (24,5 M€)

Le soutien à l’économie occupe une place importante dans ce Pacte Région pour l’Ardèche, avec un accompagnement à la réindustrialisation des entreprises, notamment du secteur agroalimentaire pour 0,5 M€. Des aides à l’aménagement de zones d’activités industrielles pour faciliter la réindustrialisation (jusqu’à 5 M€) et de zones d’activités artisanales pour maintenir une structuration économique sur le territoire (jusqu’à 0,5 M€) sont également prévues. Enfin, 4,5 M€ d’apport de la Région est consacré au soutien à l’économie de proximité et au maintien des commerces et de l’artisanat en accompagnant l’investissement des commerçants, en apportant une aide au premier/dernier commerce en milieu rural. 

 

4) Santé (9 M€)

Inscrite dans une lutte contre les déserts médicaux, la Région prévoit dans le Pacte un soutien aux hôpitaux locaux et aux maisons pluridisciplinaires de santé pouvant aller jusqu’à 5,1 M€. Le centre hospitalier d’Aubenas bénéficiera d’une intervention régionale de 0,7 M€ pour l’ouverture d’un parcours d’accès spécifique santé.

Deux maisons des internes seront également créées à Aubenas et à Meysse, dont le soutien pourra monter à 3 M€.

 

Enfin, une démarche innovante sera lancée avec le déploiement de cabinets mobiles permettant d’amener les soins vers les patients des zones rurales ardéchoises

 

5) Tourisme, culture et sport (22,4 M€)

En matière de tourisme et de sport, la Région apportera jusqu’à 1,6 M€ pour la transition vers le tourisme été/hiver, en rénovant la Croix de Bauzon sur la montagne ardéchoise.

4 M€ seront également dédiés au soutien à la création et à la rénovation d’équipements sportifs de proximité, ou aux équipements liés à la pratique du tennis (jusqu’à 200 000 €). L’enveloppe régionale prévoit jusqu’à 1 M€ pour le soutien au fonctionnement des clubs sportifs ardéchois, sur toute la durée du Pacte. La Région soutient également la construction et l’aménagement du Centre national de la pétanque à Chomérac (2 M€).

 

À noter que les dossiers inscrits dans le cadre du contrat de plan État-Région liés aux sports, c’est-à-dire la rénovation du CREPS de Vallon-Pont-d’Arc, le nouveau stade de rugby d’Aubenas et la restructuration de l’espace découvertes de l’Ardèche à Salavas sont confirmés dans le Pacte.

 

6) Sécurité (6,2 M€)

Le Pacte prévoit un volet « sécurité », avec 4 M€ dédiés aux caméras de vidéoprotection et l’acquisition d’équipements, et 2,2 M€ pour la création et l’extension des locaux des forces de l’ordre

 

Une nouvelle fois, le Département et la Région travaillent main dans la main pour offrir un accompagnement d’envergure à l’Ardèche. Notre ruralité représente 80 % de notre département et je suis fier que la Région et son président Laurent Wauquiez y portent une attention toute particulière. C’est un investissement inédit, historique. Nous souhaitons tout mettre en œuvre pour épauler les communes dans leurs projets et investir sur nos territoires. Avec Laurent Wauquiez, nous travaillons en confiance et en totale cohérence pour donner du sens et du poids à notre engagement commun, dans des thématiques essentielles comme l’agriculture, l’économie, la santé ou la sécurité. L’Ardèche bénéficie du soutien sans faille de la Région, ce qui va permettre de donner des moyens supplémentaires grâce au pacte Région pour l’Ardèche. Le Département y prendra financièrement part et cela se traduira concrètement par plus de moyens sur les priorités que nous avons établies ensemble. » – Olivier Amrane, président du Département de l’Ardèche

 

Contact

Inscription à la newsletterNous écrire
Aller au contenu principal