mercredi 27 octobre 2021
14 décembre 2020

Nouvelle-Aquitaine: un appel à projets tourisme, culture et numérique

Nouvelle-Aquitaine, tourisme, culture, projets, appel, Covid-19Dans le cadre de la crise liée à la Covid-19, la Région Nouvelle-Aquitaine lance un appel à projets inédit et élargi, pour favoriser les collaborations entre tourisme, culture et numérique. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 31 mars 2021.

Après plusieurs mois de crise sanitaire et a fortiori avec le deuxième déconfinement qui s’amorce, le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine souhaite encourager les dynamiques inter-filières entre les professionnels du tourisme, de la culture et du numérique. Il lance pour cela un appel à projets inédit, qui vise à favoriser les collaborations entre filières, au bénéfice de projets culturels à dimension touristique, et ainsi contribuer à relancer l’activité de ces filières.

Cet appel à projets s’inscrit dans la continuité des trois éditions de l’appel à manifestations d’intérêt “Event Tech” (2017-2019), dont le dispositif était uniquement dédié aux organisateurs de manifestations culturelles. Il s’élargit désormais à tous les opérateurs culturels, aux sites de visite touristique et aux entreprises de la filière numérique.

Innovation, numérique et attractivité

La Région souhaite ainsi favoriser l’émergence de projets touristico-culturels inscrits dans une démarche novatrice, intégrant des outils ou technologies numériques, et conçus dans un objectif d’attractivité des territoires. La notion de “projets culturels” est entendue ici dans un sens très large : patrimoine, spectacle vivant, arts plastiques et visuels, cinéma et audiovisuel, langues et cultures régionales, culture scientifique, gastronomie, etc.  Quelques événements soutenus via le dispositif “Event Tech” peuvent illustrer le type de projets qui sont attendus dans ce nouvel AAP :

Critères de sélection

Retrouvez ci-dessous les principaux critères de sélection pour prétendre à bénéficier de l’aide de la Région :

  • Les projets devront concourir prioritairement à améliorer, enrichir l’expérience du public en termes d’offres, de programmations et/ou de services culturels novateurs.
  • Les projets inscrivant l’utilisateur au cœur du dispositif pour une appropriation du service ou produit développé (prise en compte des profils utilisateurs et des usages effectifs) seront prioritairement retenus.
  • Les projets pourront avoir un caractère “reproductible”, mais devront, dans leur première version, être développés dans le cadre d’une offre culturelle sur le territoire régional.
  • Les projets inscrits dans une logique d’innovation ouverte et libre pourront être privilégiés.
  • Les projets devront être inscrits sur un modèle économique réaliste et viable : perspectives financières attendues et évaluation sur la création ou le maintien d’emplois directs et indirects pour le territoire.
  • Les projets devront veiller à une prise en compte de l’enjeu de sobriété numérique (c’est-à-dire moins impactante sur l’environnement ou changement des usages) dans la conception, la réalisation ou la sélection des outils, services ou produits numériques.

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email