mercredi 05 octobre 2022
10 février 2022

Hauts-de-France : [Transport] avec la Région, les bus de l’Aisne misent sur le gaz naturel

Dans les Hauts-de-France, une première station d’approvisionnement en Gaz Naturel Véhicule va sortir de terre à Guise pour les bus de la Régie régionale des Transports de l’Aisne. Deux autres seront construites d’ici 2028.

Soutenue par la Région Hauts-de-France, la RTA (Régie régionale des Transports de l’Aisne) a décidé de miser sur le gaz naturel pour faire rouler ses bus. Lancé à titre expérimental il y a un an avec six véhicules, notamment pour les transports scolaires, l’objectif est de faire passer environ un tiers de la flotte, soit près de 100 bus, au GNV (gaz naturel véhicule) d’ici 2028.

C’est dans cette logique de développement que la Régie a décidé de se doter, et de construire, trois stations d’approvisionnement et de stockage de gaz dans le département de l’Aisne. La première de ces stations de nouvelle génération verra le jour à Guise, dans la zone d’activité de la Briqueterie, sur une surface de 12000 m².

Une réduction de 80% des émissions de CO2

Accompagné par la Région, cet investissement est de 1 million d’euros et sa mise en service est attendue pour le mois de juillet 2023. Les deux autres stations sortiront de terre en 2025 et 2028, sur des emplacements encore à définir. Cette démarche répond à la fois à des enjeux économiques, dans un contexte de hausse durable des prix des carburants traditionnels, et environnementaux.

Plus de 20 % moins cher que le diesel, le Gaz Naturel Véhicule présente en effet l’avantage de réduire de 95 % l’émission de particules fines et de 50 % d’oxydes d’azote. D’origine renouvelable, il contribue aussi à réduire de plus de 80 % les émissions de CO2 dans l’atmosphère. Enfin, il participe aussi à réduire considérablement la pollution sonore, les bus roulant au GNV n’émettant quasiment aucun bruit.

 

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email