dimanche 25 octobre 2020
17 mai 2020

Sud: sortir du confinement, la Région à l’action

Sud, région, déconfinement, France, Covid-19Anticiper, ouvrir, accompagner… c’est la volonté de la Région Sud à l’heure du déconfinement en Provence-Alpes-Côte d’Azur. En un mot, revivre ! « C’est ce que nous avons commencé à faire cette semaine, tous ensemble, en toute sécurité, en tâchant de préserver nos libertés », a indiqué Renaud Muselier, Président de la Région, le 15 mai dernier. Le point sur les mesures.

Certains étaient inquiets et craignaient le désordre dans les transports, les écoles et les entreprises. Pour Renaud Muselier, “en réalité, et de façon globale, le bon sens a pris le dessus. Nous étions prêts !”.

Déconfinement dans les TER et les transports routiers du Sud : bilan positif.

Dès le 11 mai, 50 % du trafic était assuré et 75 % en heure de pointe sur le réseau des trains express régionaux. Côté sécurité sanitaire des usagers :

  • Condamnation d’un siège sur deux dans les rames
  • Nettoyage et désinfection des rames chaque jour
  • Distribution de 40 000 masques la première semaine dans les 10 grandes gares de la région

Le bilan est très positif à ce jour, avec une distanciation sociale bien observée et un taux moyen de remplissage des trains de 20 % (grâce au maintien du télétravail). Les usagers ont respecté le port du masque.

Dans les transports routiers, même satisfaction, à ce jour, sur les règles de déconfinement

Tout le réseau était opérationnel dès le 11 mai. Sécurité et comportement des usagers étaient aussi de mise, avec le port du masque obligatoire (distribution de masques aux abonnés en gare routière), 1 siège sur 2 condamné et les véhicules désinfectés une fois par jour.

Lycées : déconfiner peu à peu et protéger les élèves !

Tous les établissements du Sud ont été préparés en vue des reprises des 11 et 18 mai puis du 2 juin, afin d’assurer la sécurité sanitaire des élèves et de la communauté éducative :

  • Nettoyage complet des locaux
  • Désinfection des lycées utilisés pendant le confinement
  • Aménagement des espaces pour respecter la distanciation
  • Dotation de tous les lycées en masque, gel, savon et gants.

Vigilance et sécurité pour la reprise de l’activité économique

13 millions de masques ont été acheminés dans la région, dont 3 millions pour le monde économique :
o    400 000 pour les artisans et les commerçants, 250 000 pour le BTP, 2 millions commandés par les entreprises avec la cagnotte mise en place par la Région Sud ;
o    100 chantiers de BTP ont été relancés par la Région Sud dans les lycées et les gares, notamment en gare d’Aix-en-Provence.

Les prochaines étapes : encore des masques et des fonds européens supplémentaires

2,5 millions de masques chirurgicaux grand public arrivent en fin de semaine prochaine (semaine du 25 mai) et et seront répartis entre les professions qui en manquent encore pour reprendre leurs activités

  • 1 million de masques en tissu lavables et réutilisables 42 fois prévus par la Région Sud la fin du mois de mai
  • Le 20 mai, réunion en visio-conférence du Comité Etat-Régions des Fonds européens avec pour objectif 650 millions d’euros de Fonds européens supplémentaires pour tous nos territoires ! Le Président Muselier saisira aussi l’occasion pour porter la voix des agriculteurs de la région Sud, en grande difficulté en termes de versement des aides de la PAC depuis le début de la crise.

Bars-cafés et restos : trinquons (de loin !) à partir du 2 juin

Le Président Muselier a également annoncé les perspectives pour les jours et semaines à venir :

  • Le 25 mai, un retour à 100 % du trafic des TER en horaire de pointe est prévu et à 66 % en heures habituelles
  • Le 2 juin, selon l’annonce du Premier Ministre du 13 mai dernier, les bars, les cafés et les restaurants pourront rouvrir !  (avec modération pour consommer et… avec les distances nécessaires)
  • Le 19 juin prochain, les conseillers régionaux vont se réunir physiquement pour la première fois, dans des conditions « Assemblée nationale » permettant de respecter les règles sanitaires. C’est un retour à la vie institutionnelle !

Le sport, la plaisance, la plage et la culture, on espère bientôt !

Concernant le sport, après 2 mois de sédentarité pour les Français, nous affrontons un véritable enjeu de santé publique. La reprise des événements est bien entendu un enjeu économique et social pour nos ligues, nos fédérations et nos clubs professionnels comme amateurs : la Région continue de travailler à des solutions.

Pour la plaisance, les activités nautiques et les plages, ainsi que pour les théâtres, les cinémas, les lieux de spectacle vivant et les musées, les situations sont très différentes : pour la Région Sud, il faut laisser des libertés aux élus locaux et pratiquer une « différenciation » selon les territoires mais aussi mettre en place un calendrier.

consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email