mercredi 28 septembre 2022
8 février 2022

Sud : Forum des Mondes Méditerranéens

forum, monde méditerranéens, sud, Europe international,Organisé par la Région Sud, le Forum des mondes méditerranéens se tient à Marseille les 7 et 8 février 2022.

Dans le prolongement des engagements pris lors du Sommet des deux rives en 2019, le Forum rassemblent des acteurs de la société civile de toute la Méditerranée autour de solutions concrètes pour répondre à nos défis communs. Plusieurs temps forts sont animés par la Région Sud.

Six grandes thématiques sont à l’honneur

  1. Environnement et biodiversité
  2. Éducation, formation, mobilités
  3. Inclusion et solidarités
  4. Emploi, innovation et entrepreneuriat
  5. Culture et patrimoine
  6. Action territoriale et développement durable

Le Forum est l’occasion de mettre en valeur des projets et des propositions portés par des femmes et des hommes engagés sur ces sujets. À travers les échanges, il permet de créer des réseaux, de bâtir des ponts et de lancer de nouvelles initiatives tournées vers la jeunesse et la société civile.

 

Des ports et les espoirs de la jeunesse au forum des mondes méditerranéens

Malgré la pandémie de Covid-19, le contact n’a jamais été rompu. Le dialogue se poursuit entre les deux rives de la Méditerranée. Durant deux jours, des représentants des pays des deux rives de la Méditerranée se rencontrent les 7 et 8 février au Palais des Congrès dans le cadre du Forum des Mondes Méditerranéens.

150 projets déjà financés

Depuis 2017, la Région n’a pas ménagé ses efforts pour donner vie à cette « Méditerranée des projets » tant attendue. Avec un objectif ultime : être utile aux habitants. En effet, cette coopération euro-méditerranéenne s’est déjà traduite dans la réalité. Au total, 16 accords de coopération ont été formalisés. Depuis 2016, 150 projets ont été financés dont deux au Liban et au Costa Rica financés en partie grâce aux subventions de la Région Sud.

Voir l’article

Les jeunes au cœur de la coopération euro-méditerranéenne

Très engagée pour la jeunesse sur son territoire, la Région Sud place également les intérêts de la jeunesse euro-méditerranéenne au premier plan de ses préoccupations. Un travail sur le long terme initié notamment lors de l’acte II de Méditerranée du Futur où la jeunesse était au centre des échanges.

C’est dans cette optique qu’a été créé le Parlement Méditerranéen de la Jeunesse. Véritable instance de dialogue et d’échange, ce Parlement s’est réuni lors de chaque édition de Méditerranée du futur, composé de jeunes de tous les pays avec lesquels la Région Sud a des accords de coopération. Il a pour mission de transmettre aux générations futures un monde méditerranéen ouvert, accueillant et innovant.

Et cette consultation inédite porte ses fruits aujourd’hui. En 2019, plus de 40 jeunes de 10 pays provenant de 10 territoires de coopération différents, ont pu se rencontrer lors de Méditerranée du Futur III à Marseille. Un événement qui a permis de poser les bases d’une instance représentative : l’Assemblée Méditerranéenne de la Jeunesse (AMJ). Si la pandémie de Covid-19 a compliqué ce travail, le Parlement Méditerranée de la Jeunesse poursuit son engagement pour une Méditerranée engagée et unifiée, sous la houlette notamment du Parlement Régional de la Jeunesse et de l’Association des Jeunes Citoyens et Citoyennes de la Méditerranée.

30 millions d’euros pour des escales zéro fumée

Ce Forum des Mondes Méditerranéens doit enfin apporter des réponses pour des ports plus propres. Mardi 8 février au matin, les invités du forum se penchent sur les défis des ports en Méditerranée. L’urgence étant de réduire les impacts des activités portuaires et notamment les fumées dans tous les ports de Méditerranée. Dans ce domaine, la Région Sud montre l’exemple avec son Plan Climat adopté en 2017. C’est la première Région en France à mobiliser 30 millions d’euros pour réduire les fumées des bateaux et toutes les pollutions dans l’air.

Consulter l’article

Partager cet article :

About lrakotoalandraibe

  • Email