vendredi 02 décembre 2022
20 octobre 2022

Sud : formation et emplois grâce au service militaire volontaire

sud, région, formation, emploi, jeunes

C’est une première ! La Région Sud signe ce 19 octobre, une convention avec le centre du service militaire volontaire de Marseille pour l’insertion professionnelle des jeunes. En septembre 2022, 100 jeunes se sont d’ores et déjà engagés à Marseille.

Le dispositif existe dans plusieurs villes de France depuis 2015. A Marseille, il existe depuis un an et va connaitre un développement important avec la signature officielle d’une convention inédite avec la Région Sud. Même s’il connait déjà une adhésion auprès des personnes concernées. 100 jeunes ont d’ores et déjà franchi le pas en s’engageant.

L’antenne marseillaise du centre de Service Militaire Volontaire d’Ambérieu a recruté ses premiers volontaires en novembre 2021. D’âge moyen de 20 ans, ces jeunes suivent actuellement des formations dispensées par des organismes de formation reconnus, mises en œuvre et financées par le centre du Service Militaire Volontaire. Placés sous le régime de l’internat, les volontaires sont logés au quartier Rendu.

Le Service militaire volontaire :  s’armer pour l’emploi !

Le SMV s’adresse aux jeunes égarés ou éloignés d’un cursus de formation et de fait, de l’emploi. Sur la base du volontariat, il leur propose, un parcours d’un an en vue de leur insertion professionnelle et citoyenne. Durant cette année, ces jeunes gens recevront, dans un cadre militaire, une formation en plusieurs phases :

  • Acquisition d’un « savoir-être » et orientation vers un choix de métier (7 semaines)
  • Remise à niveau scolaire et formations initiales utiles : permis de conduire, secourisme, missions citoyennes (17 semaines)
  • Formation professionnelle sur le métier choisi et adaptation en entreprise
  • Insertion professionnelle avec finalisation du projet (possible prolongation de contrat)

L’antenne marseillaise du centre de Service Militaire Volontaire d’Ambérieu a recruté ses premiers volontaires en novembre 2021. D’âge moyen de 20 ans, ces jeunes suivent actuellement des formations dispensées par des organismes de formation reconnus, mises en œuvre et financées par le centre du Service Militaire Volontaire. Placés sous le régime de l’internat, les volontaires sont logés au quartier Rendu.

Un bilan : 82% de taux d’insertion

Le SMV est une chance pour ceux qui acceptent de s’investir pleinement dans un parcours exigeant et positif. Le cadre militaire, non-combattant, crée le socle d’une hygiène de vie à laquelle les Volontaires stagiaires doivent adhérer par choix. La formation civique et professionnelle leur donnera alors les bases nécessaires pour réussir une bonne insertion. Et ça marche, en effet ce système innovant enregistre 82% de taux d’insertion dans une vie citoyenne et active. En 2022, le ministère des Armées vise un objectif de 1 300 volontaires.

À quoi s’engage la Région Sud ?

Pour les volontaires de l’antenne de Marseille résidant en région Provence-Alpes-Côte d’Azur, la Région Sud s’engage à leur verser directement une aide individuelle mensuelle pour compléter leur solde fixée aujourd’hui à 313,31 euros nets, afin d’atteindre 500 euros, soit un montant de 186,69 euros par stagiaire.

Une façon de permettre l’équité entre ces volontaires au SMV et les stagiaires en formation professionnelle sur les dispositifs régionaux, bénéficiant actuellement d’une rémunération régionale de 500 euros mensuels

Cette aide sera attribuée aux volontaires servant déjà à l’antenne de Marseille du Service Militaire Volontaire d’Ambérieu ou y entrant sur la période courant du 1er septembre 2022 jusqu’à la date de fin de validité de la convention, soit le 31 décembre 2022.

Consulter l’article

Partager cet article :

About lrakotoalandraibe

  • Email