mardi 20 octobre 2020
3 août 2020

Sud: le parc naturel régional du Mont-Ventoux est né !

C’est avec beaucoup de fierté que la Région Sud a appris aujourd’hui la signature par le Premier ministre du décret de classement du Parc naturel régional du Mont-Ventoux, qui devient officiellement le 9ème Parc naturel régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur.

« Depuis plus de 10 ans, le projet du Parc naturel régional du Mont-Ventoux était dans une situation de statu quo.

En 2015, à l’occasion de notre campagne électorale avec Christian ESTROSI et l’ensemble des candidats de Vaucluse, nous avions pris l’engagement de faire émerger un projet autour de ce parc.

En janvier 2018, avec les élus de ma majorité, nous avions donc décidé de relancer le processus de préfiguration, placé sous l’angle de la concertation. Un avant-projet de charte avait pu être voté en Assemblée Plénière en juin 2018, ainsi qu’au comité syndical du Syndicat mixte d’aménagement et d’équipement du Mont-Ventoux en septembre 2018.

Les membres de la Fédération n’avaient alors pas manqué de souligner la qualité du dossier qui leur était soumis. Ils avaient également apprécié les nets progrès réalisés en ce qui concerne l’adhésion des acteurs locaux en faveur du parc, ainsi que la volonté partagée de concilier préservation des patrimoines et développement économique vertueux, qui sont les missions premières des Parcs naturels régionaux.

Lors de l’Assemblée Plénière de décembre 2019 et après un immense travail d’écoute et d’importants efforts de pédagogie de la part des élus de la Région, au premier rang desquels Jacqueline BOUYAC, Vice-Présidente de la Commission Biodiversité, Développement durable, Parcs naturels régionaux et Mer, que je remercie et félicite chaleureusement pour son travail, la Charte du Parc naturel régional du Mont-Ventoux a été adopté à l’unanimité.

La signature de ce décret vient conforter et reconnaître un projet audacieux et visionnaire au service d’un des territoires les plus emblématiques de la Région Sud, grâce à la prise en compte des spécificités des communes du cœur de parc et à l’esprit de responsabilité des 35 Maires et 5 Présidents d’EPCI concernés.

La création de ce Parc s’inscrit pleinement dans notre Plan climat, « une COP d’avance » auquel nous consacrons 30 % de notre budget en 2020, soit 1,5 milliard d’euros. Ce nouveau label contribuera à protéger l’environnement, le patrimoine, la culture, tout en soutenant les activités économiques et le bien vivre des habitants.

En nous mobilisant, nous agissons pour la pérennité de notre territoire et pour le bien être de générations futures »a déclaré Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président de Régions de France.

Consulter l’article.

Partager cet article :

About souakla

  • Email