mardi 20 octobre 2020
27 mai 2020

Sud: danger incendie: forêt, tous concernés !

Dans le déconfinement progressif, souvenons-nous de ce manque de nature ressenti alors qu’elle nous était inaccessible. Les forêts de la Région Sud font partie intégrante de ce précieux patrimoine à préserver. A la fois pour notre bien-être et la beauté du territoire mais également pour la filière sylvicole, très importante et qui en dépend.

Des forêts particulièrement exposées aux risques d’incendies en ce début de période estivale

Souvenez-vous, en2017, près de 15 000 hectares de forêts sont partis en fumée, une catastrophe écologique à échelle régionale. La Région Sud a immédiatement pris des mesures drastiques en mettant en place une force de frappe contre les incendies de forêt. Le dispositif « Guerre du feu » était né. Partie intégrante du Plan Climat régional, la prévention incendies en est une des priorités.

En quoi consiste le dispositif « Guerre du feu » ?

De la forêt dépendent des activités économiques et des emplois non délocalisables, mais également des trésors écologiques et paysagers qui participent au rayonnement de la Région Sud et à son attractivité touristique. L’accompagnement et le développement de la filière bois permet de consolider la valeur « bois » dans les esprits et permettra un entretien plus assidu de cette valeur. La filière ainsi valorisée permet de facto de dynamiser l’activité économique et l’emploi local.

La Région Sud s’appuie sur ces principes et a choisi trois axes de terrain pour la mise en œuvre du dispositif « Guerre du Feu »

Prévenir le risque incendie avec la Garde régionale forestière

A l’initiative de la Région Sud, une garde forestière régionale a été constituée en 2018. Elle compte, chaque année, près de 200 jeunes de 18 à 25 ans, formés durant une semaine par des professionnels du combat contre le feu (marins-pompiers), ils sont engagés par les 9 Parcs naturels régionaux de la Région Sud. Ils sont secondés par des drones pour une surveillance accrue des massifs du territoire régional, ils ont démontré leur efficacité en termes de prévention auprès du grand public et de vigilance, gage de préservation des forêts régionales. Leurs disponibilités et présences sur les lieux viennent appuyer les équipes des Comités Communaux des feux de forêts et la sécurité civile durant la période estivale, la plus sensible aux incendies.

Combattre le feu

La Région s’y emploie depuis de nombreuses années en communicant à la fois auprès de ses habitants sur l’obligation légale de chaque propriétaire de débroussailler sur 50 mètres autour de sa maison, mais également auprès des Communes, qui souvent montre l’exemple. Combattre le feu passe également par un renforcement des moyens des comités communaux feux de forêt. Il est primordial pour les combattants du feu de pouvoir sonder en temps réel les réserves d’eau à disposition sur site, c’est pour cette raison que la Région Sud finance l’aménagement de pistes DFCI (défense de la forêt contre les incendies) afin de faciliter le travail au sol des soldats du feu.

Durant la saison estivale, la Région veille également à l’installation de bases aéroportuaires de bombardiers d’eau en nombre et infrastructures suffisantes pour une efficacité optimum.

Reconstruire

Si la prévention et le combat n’ont pas suffi, il nous appartient de reconstruire pour aller de l’avant . Aussi la Région appuie l’évacuation du bois brulé et participe à la replantation des arbres dès que possible afin d’éviter une érosion des sols.

La Région Sud participe aux moyens d’investigations mis en place dans la recherche des causes d’incendie.

DÉPART DE FEU, APPELEZ LES NUMÉROS D’URGENCE : 112 OU 18

1 MILLION D’ARBRES PLANTÉS EN RÉGION SUD

Une application pour la prévention

L’Observatoire régional de la Forêt Méditerranéenne (OFME)

À l’échelle de la région, il est un bon vecteur de connaissance, notamment sur la réglementation, les financements, etc.

Créé en 2001 à l’initiative des Communes forestières Provence- Alpes-Côte d’Azur et de la Région Sud, il a pour missions de faciliter l’accès à l’information et est un lieu de concertation entre partenaires de la politique forestière au niveau régional. Il permet de faciliter la prise de décisions argumentées sur le risque en forêt, l’accueil du public, son information mais aussi, sur la valorisation de la filière bois.

Consulter l’article.

 

Partager cet article :

About souakla

  • Email