vendredi 03 décembre 2021
27 octobre 2021

Hauts-de-France: situation TER, la Région obtient des mesures concrètes de la SNCF

Retards et suppressions de train, qualité de service… Depuis le début de la rentrée 2021, les usagers du réseau TER font face à de nombreux désagréments. En effet, la Région Hauts-de-France constate que les suppressions ont augmenté en 2021 sur l’ensemble du réseau par rapport à 2019. Cela représente presque 50% de plus au premier semestre et près de trois fois plus depuis la rentrée de septembre.  

SNCF, trains, transports, Région, Hauts-de-FranceFranck Dhersin, vice-président en charge des mobilités, des infrastructures de transport et des ports, a décidé de taper du poing sur la table. “La goutte d’eau qui a fait déborder le vase, c’est le “Plan de Transport Adapté” pour les vacances de la Toussaint. D’autant plus qu’il y en a eu à trois reprises cette année, en janvier, juin et maintenant, commence par expliquer Franck Dhersin. Beaucoup de personnes travaillent pendant ces vacances et les étudiants ont au moins une semaine de cours durant cette période”.

 

 

La SNCF s’engage à prendre des mesures pérennes

A la suite des échanges M. Guichard et M. Mougenot ont reconnu que la situation en Hauts-de-France n’était pas bonne “et ils s’en excusent, raconte le vice-président. Ils reconnaissent un service non-assuré et décident de rétrocéder à la Région 1 million d’euro ». D’autres mesures seront prises pour améliorer le service et respecter la convention signée avec la Région Hauts-de-France :

Avant le 8 novembre

Dix conducteurs vont arriver principalement sur les secteurs où il en manque (Creil, Calais…), et ils seront également répartis ailleurs. La SNCF a constaté une absence de personnel pour la maintenance. Ainsi, dix agents en plus seront embauchés pour réparer les sept TER en panne actuellement. Il y aura, aussi, plus de personnel les week-ends pour entretenir les rames afin de réduire le délais d’absence de matériel et éviter les annulations en début de semaine.

De même, deux locomotives seront affectées par la SNCF au réseau TER Hauts-de-France équivalent à un budget de 900 000 euros.

Après le 8 novembre

La SNCF a annoncé à Franck Dhersin l’arrivée de 14 contrôleurs supplémentaires, ainsi que huit conducteurs. Aussi, d’ici la fin du mois de décembre la SNCF va homogénéiser les flottes entre le versant nord et le versant sud pour faciliter leur gestion.

Franck Dhersin souhaite également que des mesures soient prises afin de mieux communiquer auprès des usagers, “la SNCF sait la veille que certains trains seront annulés. Elle peut l’annoncer la veille pour éviter que les usagers l’apprennent le jour même sur le quai de la gare, afin qu’ils puissent adapter leur moyen de transport pour se rendre au lycée, à la fac ou au boulot”.

Prochain rendez-vous en décembre

Franck Dhersin, Frédéric Guichard et Jean-Aimé Mougenot ont prévu de faire un premier point le 15 novembre, après la mise en place des premières mesures, et de se revoir autour du 10-12 décembre “et si ce qui nous a été promis par la SNCF pour la fin du mois de novembre n’est pas réalisé nous stopperons le versement de nos loyers“, conclut Franck Dhersin.

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email