lundi 06 décembre 2021
25 novembre 2021

Sud: semaine de l’industrie, l’aéronautique redécolle

En Région Sud, industries s’écrit au pluriel. Aéronautique, aérospatial, énergies, microélectronique, numérique, chimique, défense : la liste est longue, et représente bien la diversité du paysage industriel.

industrie, aéronautique, région, sudAujourd’hui, à l’heure où l’industrie au sens large redevient attractive, porteuse d’innovation, de croissance et d’emplois, focus sur un des secteurs les plus dynamiques du paysage industriel, l’aéronautique.

Une filière d’exception

Structurée autour de 15 grands groupes et des 6 fleurons mondiaux que sont Airbus et Daher à Marignane, Thales Alenia Space à Sophia-Antipolis, Dassault à Aix-en-Provence, la CNIM à la Seyne-sur-Mer et SAFRAN Aircraft Engines à Istres, l’aéronautique et le spatial sont la première filière industrielle en Région Sud. En effet, celle-ci rassemble près de 250 entreprises qui emploient plus de 35 000 salariés avec un chiffre d’affaires de 6,3 milliards d’€ en 2020.

 

L’aéronautique et le spatial, 1ère filière industrielle régional au cœur de l’industrie du futur

La Région Sud a fait de l’industrie et particulièrement des filières de l’aéronautique et spatiale l’un des piliers de sa stratégie pour faire face aux enjeux de demain au service de la reconquête industrielle du territoire. A ce titre, les entreprises de cette filière peuvent compter sur le soutien sans faille de la Région, tant en matière de subventions directes, qu’en appui concret lors d’échanges avec l’Etat. Ce sont également plus de 2,2 milliards de Fonds européens que la Région est allée chercher pour doper leur compétitivité et près de 300 TPI-PMI qui ont bénéficié du Programme Sud Industrie 4.0 pour s’engager dans l’industrie du futur !  (www.parcours-sud-industrie.com)

Aujourd’hui, grâce à la mobilisation active de la Région et son agence RisingSud, ce sont plus 10 sites clefs en main qui ont été reconnus en Provence-Alpes-Côte d’Azur pour attirer les projets industriels sur le territoire au service de la réindustrialisation.

La Région s’emploie aussi pour attirer de nouvelles filières industrielles porteuse d’activité et d’emplois. Dans la filière aéronautique et spatiale, c’est le cas de l’implantation du projet de Dirigeable STRATOBUS de Thales Alenia Space à Istres pour lequel la Région Sud est entrée en négociation exclusive et qui devrait créer plusieurs centaines d’emplois.

L’OIR Industrie du Futur structure le développement de la filière aéronautique et spatiale

Avec l’Opération d’Intérêt Régional (OIR) Industries du futur, copilotée par Airbus, la Région a soutenu plus de 16 projets à hauteur de 107 millions d’€. Parmi lesquels deux projets structurants emblématiques pour la filière aéronautique et spatiale : la Plateforme d’Accélération vers l’Industrie du Futur (PRACCIIS), qui accompagne l’évolution des entreprises à l’industrie 4.0 et le Campus des Métiers et des Qualifications Industrie du futur, pour former les talents de demain. Dans ce cadre, la Région a ouvert 780 places de formations spécifiquement dédiées aux métiers des industries aéronautiques et maritimes. Également, l’OIR contribue à la structuration en région de la filière drone en s’imposant comme la région leader dans le domaine des essais air-terre-mer via le club sud drones. Ainsi, en Provence-Alpes-Côte d’Azur, les entreprises bénéficient d’un accompagnement sur-mesure de la Région pour assurer leur développement, soutenir leurs investissements et créer des emplois !

 

Redynamiser le site de Marignane, un enjeu majeur pour le territoire après la crise du COVID-19

Airbus a toujours pu compter sur la Région depuis 2016. Si au plus fort de la crise économique liée à la COVID-19, la Région a déployé une task force hebdomadaire qui a permis d’accompagner plus de 45 000 entreprises grâce au guichet unique, une « cellule aéronautique » a spécifiquement été mise en place avec l’Etat, le GIFAS et Industrie Méditerranée pour faciliter l’accès aux Plans de Relances nationaux et Régional. A ce jour, plus de 20 PME essentielles pour les chaînes d’approvisionnement d’Airbus ont bénéficiés de plus de 10 millions d’€ d’aides publiques.

Enfin, à travers son Plan de Reconquête Economique voté en octobre 2020, la Région Sud a mobilisé un milliard d’€ sur deux ans pour accompagner les entreprises. Ce dispositif a notamment permis une baisse de 625 millions d’€ d’impôts de productions pour plus de 55 000 entreprises dès cette année ou encore l’accompagnement 60 entreprises dans le cadre du Pack Sud Relocalisation. Surtout, ce Plan exceptionnel a permis à la Région Sud d’être la première à co-financer l’appel à projet Territoire d’industrie. Aujourd’hui ce dispositif représente près de 50 millions d’€ Investis dans 115 entreprises dont 768 000 € pour Airbus et soutenir le Projet visité aujourd’hui.

Avec son banc de test d’essai, cette infrastructure unique en France et en Europe, répond au double objectif de maintenir Airbus et l’ensemble de la filière aéronautique mécanique, à la pointe de la technologie tout en préparant la prochaine génération de système de transmission de l’hélicoptère à émissions réduites de CO2.

L’inauguration du nouveau bâtiment N7 d’Airbus

Abritant le nouveau centre d’assemblage des boîtes de transmissions avec son banc de test d’essai, cette infrastructure unique en France et en Europe, financée avec l’aide de l’Etat et de la Région, répond au double objectif de maintenir Airbus et l’ensemble de la filière aéronautique mécanique, à la pointe de la technologie tout en préparant la prochaine génération de système de transmission de l’hélicoptère à émissions réduites de CO2. C’est une évolution majeure pour ce site industriel capital, qui conforte l’ancrage d’Airbus, premier employeur régional et l’ensemble de la filière industrielle de l’aéronautique et du spatial comme moteurs de l’industrie du futur en Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email