mercredi 05 octobre 2022
19 avril 2022

Bretagne : Scénarios pour une «Bretagne zéro déchet 2040»

L’étude prospective « Bretagne zéro déchet 2040 » imagine un scénario de transformation de la Bretagne dans 4 filières de l’économie régionale. Une étude réaliste qui donne l’élan pour se projeter dans un modèle de développement économe en ressources et créer les activités et emplois de demain. Enthousiasmant !

© Shutterstock

  • 4 filières d’activités clefs parmi 10 filières repérées : bâtiment, plastiques, matières organiques et verre.
  • 9 leviers d’actions à activer en simultané pour changer de modèle dans ces 4 filières.
  • 20 métiers émergents, à créer ou en tension qui pourraient naître de nouvelles activités générées par cette transformation

En Bretagne, la capacité d’enfouissement des déchets sera fortement réduite d’ici 2030 : une contrainte qui peut devenir un moteur… Livrée en avril 2022, l’étude prospective réalisée par Auxilia et Plan B (conseils en transition socio-écologique) pour la Région Bretagne et la Direction régionale de l’environnement de l’Aménagement et du Logement, imagine l’évolution de quatre secteurs économiques : bâtiment, plastiques, matières organiques et verre.

Quatre filières aujourd’hui consommatrices de ressources stratégique (eau, énergie…), choisies parce qu’une dynamique de changement y paraît possible. Quatre scénarios ont donc imaginé leur évolution vers un modèle de développement sobre en consommation des ressources, avec des pistes très concrètes pour changer de modèle.

Co-construits avec une centaine d’acteurs et d’actrices mobilisé·e·s pour cette étude (représentant·e·s d’entreprises, de syndicats de gestion et traitement des déchets, d’organismes de formation, d’associations environnementales…), ces 4 scénarios réalistes identifient 9 leviers d’actions, les nouvelles activités et les 20 métiers qui pourraient naître dans ces filières, les actions à mener pour y parvenir (réorganisation des formations etc…).

L’étude « Bretagne Zéro déchets 2040 » atteint son objectif : montrer qu’une évolution de nos modèles de développement économique est possible, avec une méthodologie déclinable dans d’autres secteurs où une dynamique d’action peut être impulsée. Reste à… relever le défi collectivement !

9 leviers d’actions

Neuf leviers d’actions à activer en simultané ont été identifiés :

  • Nouveau modèle économique
  • Gouvernance territoriale adaptée
  • Éco-conception
  • Formation
  • Foncier (réserver des terrains notamment pour les déchets du bâtiment)
  • Évolutions technologiques,
  • Incitations règlementaires
  • Soutiens financiers et non financiers
  • Sensibilisation

10 filières clefs repérées

Les 4 filières choisies pour creuser un scénario l’ont été parmi 10 filières repérées, où une méthodologie similaire pourrait être utilisée pour imaginer une trajectoire de transformation progressive :

  • Les métaux
  • Les granulats
  • Les papiers cartons
  • Le plastique
  • Le bois
  • Le verre
  • Les textiles
  • Les matières organiques
  • L’eau
  • L’énergie

6 critères pour choisir 4 filières

Six critères ont été croisés pour choisir les filières analysées dans cette étude :

  • Le lien avec les ressources stratégiques
  • Les opportunités d’emplois
  • La forte évolution des comportements ou de la législation
  • La forte dynamique d’acteurs
  • La nuisance des déchets
  • La quantité des déchets.

20 métiers

L’étude recense 20 métiers émergents, à créer ou en tension qui pourraient naître ou se développer pour assurer les nouvelles activités générés par une transformation.

  • Métiers émergents : qualiticiens ; agent valoriste ; maître composteur ; chauffeur-collecteur de bio-déchets ; ambassadeur, agent de sensibilisation et d’animation ; technicien de maintenance méthanisation ; ingénieur éco-conception ; animateurs en écologie Industrielle et territoriale (EIT) ; trader de déchets.
  • Métiers en tension : technicien de réparation ; métiers du conseil en éco-conception ; acheteurs éco-responsables ; cyclo-logisticien, maraîcher biologique ; opérateur de démolition.
  • Métiers à créer : diagnostiqueur de déchets du bâtiment ; concepteur d’espaces de vente seconde main ; chef de projet valorisation des invendus, ; mineur urbain.

    Télécharger l’étude « Bretagne zéro déchet 2040 »

Encourageons l’économie circulaire !

Le modèle de production et de consommation actuel « Extraire, fabriquer, jeter » repose sur la consommation de matériaux et d’énergie peu chers et accessibles, mais il atteint aujourd’hui ses limites. Dans 50 ans, la majorité des ressources servant à concevoir nos objets du quotidien seront épuisées. En bout de chaîne, les déchets s’amoncellent et leur traitement coûte cher. Pour accompagner la transition (économique, écologique…) de la Bretagne, la Région encourage l’économie circulaire depuis plusieurs années.

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email