samedi 24 octobre 2020
22 septembre 2020

La Réunion: la Région sécurise les accès aux massifs forestiers

Au titre du Fonds d’Investissement Routes et Transport (FIRT), la Région Réunion assure la maîtrise d’ouvrage des investissements sur les pistes et les routes qui desservent les massifs forestiers de la Région. L’objectif étant de fluidifier la fréquentation touristique afin de protéger les sites écologiquement fragiles et sécuriser les accès aux massifs forestiers qui nécessitent des travaux de confortement ou de réfection lourde.

Région, Réunion, Forêt, aménagement, sécuritéLutte contre l’érosion régressive

L’Office National des Forêts (ONF) propose régulièrement à la Région des opérations d’investissement qu’il estime souhaitable de réaliser sur les routes forestières. Cette dernière détermine ensuite le programme financé au titre du FIRT et assure la maîtrise d’ouvrage des opérations retenues.

L’érosion régressive au niveau de la ravine des Merles menaçait l’assise de la route. L’observation de phénomènes similaires sur d’autres secteurs comparables de Grand Îlet ont montré des reculs importants du terrain après le passage d’un épisode cyclonique. L’aménagement de ce site apparaissait donc urgent.

Le projet porte sur la sécurisation du tronçon de route menacé par cette érosion, sur une longueur de 20 mètres environ : lutte contre l’érosion par la mise en place de seuils de correction torrentielle et d’un soutènement de piste en gabions, re-végétalisation du terrain par la mise en place de banquettes en goyavier tressé et plantées d’essences endémiques et indigènes, réparation des ouvrages existants.

La route forestière du Haut Mafate, sur son tronçon Petit Col – Col des Bœufs, permet l’accès pédestre et véhiculé au col des Bœufs, principal point d’entrée au cirque de Mafate. Les écocompteurs mis en place sur cet accès enregistrent plus de 150 000 passages de randonneurs par an, alors que le maintien d’un accès véhiculé profite aux besoins des services forestiers pour la gestion des massifs, mais aussi des secours et des livraisons de matériel et de colis sur la DZ du Col des Bœufs à destination des Mafatais

L’accueil du public en milieu naturel

UN RÔLE AU CŒUR DE LA SOCIÉTÉ POUR L’ONF

Le milieu naturel géré par l’ONF, véritable poumon vert de l’île, est un espace où la population réunionnaise, de plus en plus citadine, aime à se retrouver pour le loisir et la détente. C’est également un lieu à fort enjeu pour le tourisme. L’accueil dans le milieu naturel doit donc à la fois satisfaire les attentes d’un public varié et favoriser le développement d’activités économiques.

Organiser l’accueil du public en forêt suppose de tenir compte de paramètres complexes et variés, comme la sensibilité écologique des milieux naturels concernés, la capacité de ces milieux à supporter un niveau d’accueil déterminé et variable selon les natures des activités envisagées, ou encore la problématique des risques naturels, très présents à La Réunion.

Ces critères s’appliquent, qu’il s’agisse des mesures des pouvoirs publics pour satisfaire les besoins en loisirs de la population, ou des offres de service envisagées par les acteurs privés.

L’ONF s’emploie à prendre des initiatives et à apporter des solutions qui tiennent compte de ces enjeux à la fois environnementaux, économiques et sociaux.

Les infrastructures en milieu naturel, soutenues par les pouvoirs publics : État, Région, Département, communes et leurs intercommunalités, l’Europe, sont nombreuses et variées à La Réunion. L’ONF accompagne depuis de longues années ses partenaires, sous forme d’études préalables à la réalisation des équipements, de la réalisation des travaux ou encore de l’entretien.

Consulter l’article

Partager cet article :

About lrakotoalandraibe

  • Email