mercredi 27 octobre 2021
13 janvier 2021

La Réunion: inauguration du nouveau pont de la rivière des Galets

Le Président de la Région Réunion, Didier Robert, a inauguré le 22 décembre 2020 le nouveau franchissement de la Rivière des Galets en présence des élus de la Région, des représentants du Département, du Territoire et des Communes de la côte Ouest de l’île.

« C’est un moment important pour la collectivité régionale, l’Ouest et La Réunion. Cet axe permettra aux automobilistes de circuler dans des conditions plus sécurisées et agréables. Il marque également un travail de modernisation du territoire, notamment en ce qui concerne les réseaux routiers et le développement des modes doux et des transports en commun » précise Didier Robert.

Le Nouveau Franchissement de la Rivière des Galets (NFRDG) vient sécuriser la traversée de la rivière en remplacement des 2 ouvrages existants. Il accueillera 3 voies dans chaque sens, complétées par un axe modes doux côté mer de plus de 3 mètres de large pour les piétons et les 2 roues. Ce nouveau pont dimensionné pour résister aux crues majeures de la rivière et aux phénomènes météorologiques les plus intenses, permettra aux usagers de circuler sur des voies adaptées et confortables.

Un défi technique

Des fondations profondes ont été dimensionnées pour résister aux crues et à l’abaissement du lit de la rivière. Deux tabliers en charpente métallique ont ensuite été posés sur des appuis en béton armé.

Le respect du calendrier et du budget

Le chantier du NFRDG a connu nombre d’aléas :
- 2017 : les travaux réalisés en continu 24h/24 pendant la semaine (y compris parfois le samedi) ont eu lieu pendant toute l’intersaison cyclonique 2017, ce qui constituait un véritable challenge.
- 2018 : la saison cyclonique particulièrement intense a emporté l’ensemble des pistes en rivière et a nécessité de reprendre l’ouvrage provisoire de franchissement en rivière et les plateformes de travail pour réaliser les piles de l’ouvrage. Malgré ces aléas et un incendie sur le coffrage du dernier chevêtre pendant la crise des gilets jaunes, les piles ont été terminées à temps pour permettre le lançage des tabliers métalliques.
- 2019 : il a fallu installer et lancer l’ensemble de la charpente métallique dans un espace très restreint.
- 2020 : arrêt du chantier pendant plus de deux mois lié à la crise sanitaire.

Les équipes ont mis tout en œuvre pour mener à bien ce projet et respecter les délais impartis ainsi que l’enveloppe budgétaire du marché. Un engagement salué par Didier Robert qui a remis une médaille au nom de la maîtrise d’œuvre et de l’ensemble des entreprises à Thomas Kavaj, chef de service ETN Nord à la Région et Harry PUYLAURENT, chef d’équipe Génie Civil en contrat avec GTOI.

Grâce à cette mobilisation, les usagers peuvent transiter par cette nouvelle infrastructure multimodale moderne et sécurisée depuis le 23 décembre 2020.

 

Le nouveau pont en chiffres

• 430 m de long
• 30 000 m3 de béton
• 8 piles de 13 m de haut
• 4 000 tonnes d’acier
• 1 500 m de nouvelles voies
• 35 m de fondations sous terre
• 80 salariés
• + de 45 000 heures d’insertion sociale
• coût : 70 millions d’euros HT

consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email