vendredi 23 octobre 2020
8 avril 2020

La Réunion: 5 outils et 50 M€ pour l’économie réunionnaise

La Réunion, région, France, covid-19, emploi, soutien, mesures

La Région Réunion porte 5 outils opérationnels et consacre 50 millions d’euros pour l’économie réunionnaise, dans le cadre du plan régional de soutien exceptionnel pour l’Économie, l’Activité et l’Emploi.

En fonction des critères d’éligibilité les aides sont cumulables.

1. Le Fonds de solidarité nationale (FSN)

VOLET 1 : GÉRÉ PAR LA DGFIP
Octroi d’une indemnité de 1 500 € (ou indemnité égale à la perte de CA > 1500 euros)
La demande d’aide doit se faire sur le site https://www.impots.gouv.fr (guide pratique pour déposer une demande d’aide)

Les Régions de France participent, de manière volontariste, au dispositif de solidarité national à hauteur de 250 millions d’euros
- La Région Réunion consacre 2.161.000 € en plus de son dispositif propre de solidarité régionale avec un ticket pouvant aller jusqu’à 2000 € d’aide Régionale pour l’entreprise bénéficiaire

VOLET 2 GÉRÉ PAR LA RÉGION
Aide complémentaire forfaitaire allant jusqu’à 2 000 € pour les situations les plus difficiles, pour éviter la faillite au cas par cas.
Les entreprises éligibles au volet 2 doivent être éligibles au volet 1.

Elles doivent également remplir les conditions suivantes :
employer au moins un salarié en CDD ou CDI,
se trouver dans l’impossibilité de régler ses créances à 30 jours
s’être vues refuser un prêt de trésorerie d’un montant « raisonnable » par leur banque.
(Les modalités seront disponibles sur la plateforme sur le site Région)

>> Accéder à la plateforme dématérialisée pour faire une demande d’aide

2. Le fonds de solidarité régionale

Cette aide dont le montant varie de 1000 à 2500€, bénéficie aux TPE réunionnaises, micro-entrepreneurs et professions indépendantes inclus.

Elle est ouverte aux entreprises de moins de 10 salariés dont le chiffre d’affaires est inférieur à 500 000€ et qui ont, pendant la période de confinement, été contraintes de fermer ou bien ont subi une perte de chiffres d’affaires d’au moins 20 %.

Sont éligibles les dépenses suivantes :
- Besoin en fonds de roulement qui permettra de consolider la situation financière de l’entreprise afin de relancer l’investissement
- Et/ou l’acquisition en bien d’équipement et/ou l’activité.

La subvention sera allouée de manière forfaitaire par tranche de chiffre d’affaires (CA) :
CA < 50 000 euros ⇒ 1 000,00 €
50 001 euros < CA < 150 000 euros ⇒ 1 500,00 €
150 001 euros < CA < 250 000 euros ⇒ 2 000,00 €
250 001 euros < CA < 500 000 euros ⇒ 2 500,00 €

>> Accéder à la plateforme dématérialisée pour faire une demande d’aide

3. Le “chèque numérique” renforcé

Pour accompagner les petites entreprises réunionnaises dans la mise en œuvre du télétravail et encourager leur transition numérique, la Région a décidé de renforcer son «Chèque Numérique» afin qu’il réponde plus efficacement aux besoins actuels.

Ainsi, les procédures sont simplifiées et le taux de subvention passe de 50 % à 80 % (le plafond de subvention passant de 2000 € à 3200 €). Les projets peuvent désormais inclure des prestations de conseils et sécurisation des données pour accompagner les entreprises dans la mise en œuvre du télétravail.

La création, la refonte de sites Internet ou d’applications mobiles, de solutions de vente en ligne, la présence sur les réseaux sociaux continuent à être encouragés et éligibles à ce dispositif.

>> Accéder au Chèque Numérique

4. Le fonds de garantie régionale

En partenariat avec la BPI, ce fonds a pour objectif de garantir les opérations de renforcement de la structure financière des TPE quelque soit leur date de création, notamment par consolidation à moyen terme des concours bancaires de court terme. La consolidation doit s’accompagner d’une augmentation ou au moins d’un maintien des concours bancaires globaux.

Ces renforcement de la structure financière peuvent concerner :

- Les nouveaux financements amortissables (crédit, crédit bail)
- Le renforcement du besoin en fonds de roulement
- Les financements relais : crédit d’impôt ou subvention notifiée
- Les crédits court terme consolidés

Les Prêts seront garanties à 80 % avec une commission de 1,25 %.
Ce fonds est abondé à 6 M€ avec 3 M€ Région + 3 M€ BPIFRANCE

>> Accéder à la plateforme dématérialisée pour faire une demande d’aide

5. Le fonds de rebond régional

Dans l’objectif de renforcer la trésorerie des PME impactées par la crise, d’un montant de 30K à 300K€, cette aide prend la forme d’un prêt à taux zéro et est ouverte à la PME potentiellement créée depuis plus d’un an (présentant au moins 1 bilan)

Ce fonds permet aux PME d’avoir des facilités et la possibilité de voir venir avec :

- 2 ans de différé de remboursement
- Taux d’intérêt de 0%
- Aucun frais de dossier

>> Accéder à la plateforme dématérialisée pour faire une demande d’aide

 

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email