mardi 03 août 2021
11 juin 2021

Hauts-de-France: RECORD, un projet européen pour l’innovation ferroviaire

Initié par i-Trans et la Région Hauts-de-France, ce projet européen vise à améliorer le financement de l’innovation pour les PME de la filière ferroviaire en comparant les outils mis en place par les partenaires.

RECORD, innovation ferroviaire, Région, Hauts-de-FranceLa Région Hauts de France est la première Région de France sur l’industrie ferroviaire :

  • Avec 40% de la production nationale
  • 3 constructeurs et plus de 200 fournisseurs et équipementiers
  • 14 000 emplois

Mais également un écosystème riche et complémentaire avec notamment :

Compte tenu du poids de l’industrie des Hauts de France au niveau européen, le Pôle de Compétitivité i-Trans anime le réseau ERCI (European Railway Cluster Initiative) qui rassemble les clusters européens ferroviaires. Sur la base de ce réseau, i-Trans et la région Hauts de France ont initié le projet RECORD qui a été retenu par le programme INTERREG Europe en mai 2018.

Ce projet qui se développe sur la période 2018-2022 vise à améliorer le financement de l’innovation pour les PME de la filière ferroviaire en comparant les outils mis en place par les partenaires du projet, en les étudiant afin de déterminer les actions les plus pertinentes et efficaces à mener.

L’objectif est d’améliorer les politiques menées par les partenaires et viser une meilleure efficience des fonds européens mobilisés sur le sujet.

 

Des partenaires espagnols, italiens, suédois et slovaques

RECORD rassemble 6 partenaires :

  • i-Trans (chef de file, Pôle de compétitivité transports à Valenciennes),
  • La Région Hauts de France,
  • ITAINNOVA Instituto Tecnológico de Aragón (Espagne),
  • DITECFER Distretto per le Tecnologie Ferroviarie (Italie),
  • Region Västmanland (Suède)
  • Technická univerzita Košiciach (Slovaquie).

Les premiers travaux ont abouti à la rédaction d’un plan d’action qui s’inspire des meilleures pratiques identifiées dans les pays partenaires.

Ce plan d’action prévoit de :

  • Favoriser les relations entre les PME et les Start’ups
  • Promouvoir les projets européens de recherche et développement
  • Créer une plateforme décentralisée et mutualisée d’innovation à Transalley

Suite à ces expérimentations, des recommandations seront émises et diffusées pour améliorer les politiques publiques sur ce sujet.

 

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email