lundi 06 décembre 2021
20 octobre 2021

Sud: Prix des régions 2021 “Ville, rail et transports”, la Région à l’honneur

Depuis 2000, Ville, Rail & Transports réalise, avec l’appui de Régions de France un classement de la qualité de l’exploitation ferroviaire dans les Régions françaises. Pour cette année 2021, perturbée une nouvelle fois par la crise sanitaire, entre autres, la Région Sud a été récompensée à 2 reprises pour la mise en place de son abonnement évolutif de transport, “Zou! Télétravail” et pour le désenclavement ferroviaire de la Vallée de la Roya, frappée par la tempête Alex en octobre 2020.

zou, transports, Région, SudLe prix innovation pour le Pass ZOU! Télétravail

Ce prix récompense une innovation dans le domaine de la billettique, de la monétique, des systèmes d’information ou d’exploitation, voire des matériels roulants ou de leurs aménagements intérieurs.

Que ce soit pendant les confinements ou lors des phases de déconfinement, le télétravail est devenu la norme pour un grand nombre d’entreprises du secteur tertiaire et d’administrations. Par conséquent, en fonction du nombre de jours télétravaillés par mois, un abonnement mensuel TER conçu pour voyager au quotidien n’est pas toujours adapté aux nouveaux besoins des usagers. C’est dans ce contexte que le 20 août 2020, la Région Sud a lancé son Pass ZOU ! Télétravail, en réponse à cette situation défavorable à l’usage de ses TER et dans le cadre du Plan de relance de ces trains.

Le nouveau pass, qui permet plus de flexibilité et d’économies, garantit le droit à la participation de l’employeur de 50% sur le titre de transport. Mensuel, cet abonnement permet d’effectuer, entre le domicile et le lieu de travail, 20 ou 30 trajets maximum au choix. Par rapport au plein tarif, ce prix sur une base de 30 trajets offre une réduction de 70%, contre 60% sur une base de 20 trajets. Ce nouvel abonnement est disponible sur automate en gare, chargeable sur carte billettique. La demande de la carte ZOU ! peut se faire en ligne sur le site SNCF TER Sud ou aux guichets dans les gares de Nice, Toulon, Marseille-Saint-Charles et Avignon.

Ce qui a convaincu le jury :

Trois mois après la sortie du premier confinement (et deux mois avant le deuxième), cette initiative de la Région Sud a été reconnue comme un modèle d’adaptation à des conditions incertaines, permettant d’éviter de perdre les usagers, devenus moins réguliers. En effet, lorsque l’on ignore à l’avance combien de trajets professionnels on sera amené à effectuer au cours du mois à venir, la tentation est grande d’effectuer ses trajets en voiture, car même si ce choix n’est pas très vertueux, son usage peut alors revenir moins cher qu’un abonnement classique.

 

Le prix offre intermodale pour le désenclavement de la Vallée de la Roya

Ce prix récompense une initiative ou une réalisation facilitant ou encourageant les correspondances entre le TER et les autres modes de transports publics (lignes départementales, transports urbains, trains grandes lignes ou TGV…) Ce prix peut aussi bien récompenser une offre transport adaptée (type de desserte, horaire…) qu’un système tarifaire (intégration intermodale des abonnements et des tarifs pour voyageurs occasionnels…) ou une information voyageurs intégrant tous les modes (internet, SMS, afficheurs…)

Le 3 octobre 2020, les Alpes-Maritimes faisaient face à un désastre historique causé par les intempéries sur tout le département et plus particulièrement sur les vallées de la Tinée, de la Roya et de la Vésubie. Face à cette catastrophe, la Région Sud a réagi dès les premiers jours qui ont suivi en mettant en place plusieurs dispositifs au sein desquels la voie ferrée Nice – Breil – Tende, même si elle était localement interrompue entre ces deux dernières localités, a joué un rôle de premier plan : mise en place d’un TER Nice – Breil gratuit ; réouverture de la gare de Fontan ; création d’un quai provisoire à Saint-Dalmas-de-Tende pour les voyageurs et les marchandises, cette mesure accompagnant l’affrètement d’un TER mixte voyageurs et marchandises quotidien au départ de Nice.

Quelques mois après le passage de la tempête, le 3 mai 2021 a vu la réouverture, dans son intégralité, de la ligne Nice – Breil – Tende, partiellement interrompue sept mois plus tôt. Dès la réouverture, un service TER «haute saison» a été mis en œuvre, comprenant six allers-retours quotidiens, dont quatre entre Breil et Tende, en continuité vers Nice, et deux vers Coni (Italie) avec Trenitalia.

Ce qui a convaincu le jury :

Plutôt que de subir une catastrophe naturelle, on peut mettre en œuvre de nouvelles idées pour transporter les personnes comme les marchandises. La Région Sud et la SNCF ont prouvé leur réactivité sur le terrain. Après plusieurs années de doutes sur son avenir, la démonstration est faite de la grande utilité de la voie ferrée dans la vallée de la Roya.

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email