samedi 17 avril 2021
25 février 2021

Pays de la Loire: un fonds régional pour les clubs sportifs amateurs

Difficultés financières, sociales… Les clubs sportifs amateurs sont impactés par la crise du coronavirus. La Région des Pays de la Loire se mobilise pour aider ces associations sportives amateurs et employeurs par le biais d’un Fonds de solidarité, afin de leur permettre de maintenir leurs activités et préserver l’emploi.

sportifs, sport, aides, régionale, Pays de la LoireDepuis l’annonce des restrictions d’activités sportives, les clubs amateurs des Pays de la Loire et d’ailleurs ont été contraints de stopper une très grande partie de leurs activités : exit les entraînements, les compétitions sportives, les manifestations extra-sportives et, par ricochet, les recettes nécessaires à leur équilibre financier. La Région des Pays de la Loire se mobilise pour aider ces associations sportives à surmonter ces difficultés, grâce au Fonds de solidarité régional, destiné aux clubs sportifs amateurs employeurs.

 

Un fonds de solidarité prolongé jusqu’au 30 septembre 2021

« Ce Fonds de solidarité est un dispositif exceptionnel qui fonctionne depuis septembre 2020, et que nous avons prolongé jusqu’au 30 septembre 2021 », indique Antoine Chéreau, président de la commission Culture, sport, vie associative, bénévolat et solidarités du Conseil régional, récemment élu Président de la nouvelle Conférence régional du sport. Que permet ce fonds ? La prise en charge par la Région d’une partie du déficit des associations, portée à 30 % du budget global, pour un montant plafond de la subvention qui peut atteindre 7 000 euros maximum. « Notre objectif est bien entendu de tout faire pour maintenir l’équilibre des trésoreries des nombreuses associations sportives, indispensables à la dynamique de nos territoires. »

 

Objectif : pérenniser les emplois

Parmi les associations sportives qui ont fait appel à ce Fonds de solidarité régional figure le Pouzauges Bocage Football Club Vendée : « La crise a profondément affecté notre activité. Afin de poursuivre notre projet associatif et surtout de pérenniser nos emplois, nous avons sollicité ce fonds régional* », indique Philippe Bazantay, président du PBFC Vendée. « Plus qu’un loisir, le football est socialement ancré sur notre territoire et s’adresse à un public très large : compétiteurs, pratiquants en loisirs, licenciées féminines, publics scolaire et périscolaire… Sur les communes du Pays de Pouzauges, le développement de cette discipline a besoin de poursuivre sa dynamique, afin de ne pas fragiliser toute une structure et d’impacter tout un bassin de vie. » 

 

Consulter l’article

Partager cet article :

About lrakotoalandraibe

  • Email