lundi 03 octobre 2022
25 mars 2022

Pays de la Loire : 530 places en formation d’aides-soignants et infirmiers

300 nouvelles places de formation d’aides-soignants et 230 places en soins infirmiers sur le territoire, pour 2022 et 2023. En augmentant le nombre de places de formations sanitaires et sociales, la Région Pays de la Loire souhaite garantir à tous une offre de soin de qualité en répondant de façon pérenne aux enjeux de formation.

sanitaire, sociales, soignants, région, PDL, pays de la LoireC’est à l’occasion de la pose de la première pierre du futur Institut de formation en soins infirmiers et au métier d’aide-soignant de Châteaubriant (Loire-Atlantique), que Christelle Morançais, présidente de la Région, a annoncé l’ouverture, « ces deux prochaines années, de 530 nouvelles places de formations de soins infirmiers et d’aides-soignants ». 300 nouvelles places en première année d’aides-soignants vont être créées : 100 en 2022, 200 en 2023. Concernant les soins infirmiers, 230 places, dont 60 dès 2022 et 170 en 2023, vont étoffer l’offre régionale. Ces nouvelles places seront réparties entre les quatorze instituts de formation en soins infirmiers en Pays de la Loire.

 

Une future école paramédicale à Châteaubriant

La construction de ces nouveaux locaux de l’IFSI-IFAS illustre la mobilisation de la Région pour répondre aux besoins en formations sanitaires et sociales. La pose de la première pierre s’est déroulée en présence d’Éric Manoeuvrier, directeur du centre hospitalier de Châteaubriant, Alain Hunault, président du conseil de surveillance, maire de Châteaubriant, et Pascal Ascencio, directeur de l’IFSI-IFAS. L’opération immobilière, pour laquelle le centre hospitalier est maître d’ouvrage, est financée par la Région à hauteur de 3,48 M€. Elle permettra d’accueillir les élèves des Instituts de formation d’aides-soignants et en soins infirmiers à la rentrée de septembre 2023.

Besoin crucial de personnels de santé

La présidente de la Région était également présente à Château-Gontier, le 18 mars dernier, aux côtés de Philippe Henry, maire de Château-Gontier-sur-Mayenne et vice-président de la Région, pour inaugurer ce les nouveaux locaux de l’Institut de formation d’aides-soignants (IFAS) du Haut-Anjou. Les élèves de l’IFAS ont en effet récemment intégré ces locaux situés au sein du lycée Robert-Schuman, aménagés et adaptés pour leur permettre d’étudier dans les meilleures conditions. À cette occasion, Christelle Morançais a rappelé que « la crise sanitaire a révélé le besoin crucial de personnel dans le secteur de la santé. Après avoir augmenté, dès 2020, le nombre de places de formations sanitaires et sociales, l’inauguration des nouveaux locaux de l’IFAS du Haut-Anjou illustre la volonté collective de proposer aux jeunes des conditions de formation optimales et de valoriser ces formations indispensables à notre société et qui débouchent sur des emplois. »

Consulter l’article

Partager cet article :

About lrakotoalandraibe

  • Email