mercredi 05 octobre 2022
3 février 2022

Hauts-de-France : Pass numérique, la Région engagée dans la lutte contre l’illectronisme

Pour faciliter la mise en relation entre les personnes éloignées du numérique et l’accès aux lieux de médiation spécialisés, la Région Hauts-de-France a décidé d’acquérir et de déployer plus de 66 000 pass numériques sur l’ensemble du territoire.

numérique, jeunes, lycées, aides, région, Hauts-de-FranceInspiré des chèques restaurants, le pass numérique est une aide individuelle d’une valeur unitaire de 10 euros attribué en une seule fois par carnet de 10 titres ou en deux fois, par carnets de cinq titres. L’objectif de ce dispositif est de répondre aux enjeux majeurs de l’inclusion numérique et de la lutte contre l’illectronisme.

En 2020, la Région a décidé d’acquérir et de déployer plus de 66 000 pass numériques destinés aux demandeurs d’emploi inscrits à Pôle Emploi, aux jeunes de 18 à 25 ans en parcours d’insertion et aux seniors de 60 ans et plus. En raison des confinements successifs et des restrictions d’accès aux lieux publics, la mise en œuvre du dispositif, initialement prévu en 2020/2021, se déroulera en 2022.

Pour en bénéficier

Un carnet de 10 pass sera attribué à tous les demandeurs accompagnés d’un « prescripteur » : antenne de la Région, mission locale, Pôle Emploi… Et un carnet de cinq pass sera attribué aux demandeurs qui effectuent leurs démarches de manière autonome. Ils pourront bénéficier d’un carnet supplémentaire de cinq pass si ces derniers effectuent une demande complémentaire.

Les jeunes de 18 à 25 ans en parcours d’insertion devront fournir un document justificatif, soit une attestation de stage de l’organisme, soit une attestation d’accompagnement par une mission locale. L’aide sera disponible courant février.

4 000 pass pour les lycéens et leurs familles

Par ailleurs, compte tenu des difficultés rencontrées par certains lycéens et leurs familles dans l’usage des outils numériques, mis en évidence lors des multiples fermetures de classes liées à la crise sanitaire, la Région décide d’expérimenter ce dispositif auprès des lycées. Ainsi, un maximum de 4 000 pass seront utilisés pour cette expérimentation dans plusieurs établissements des Hauts-de-France pour pallier ces inégalités.

À noter que les critères d’attribution de cette expérimentation feront l’objet d’une délibération ultérieure.

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email