lundi 26 juillet 2021
12 juillet 2021

Sud: participez au débat public sur l’éolien flottant en Méditerranée

Du 12 juillet au 31 octobre 2021, chacun peut donner son avis sur les projets de réalisation de deux parcs éoliens flottants en Méditerranée.

éolienne, méditerranéenne , région sudDans la bataille engagée en faveur de la production d’électricité par des énergies renouvelables, la France envisage l’implantation d’éoliennes flottantes en mer. Le projet soumis au débat est porté par le ministère de la Transition Écologique et Réseau de Transport d’Electricité (RTE) pour le volet raccordement. Chacune des Régions concernées, Occitanie et Provence-Alpes-Côte d’Azur, est associée à ce projet. Les premiers parcs de 250 MW comporteraient chacun une vingtaine d’éoliennes flottantes, leurs systèmes d’ancrage, un poste électrique en mer et le raccordement au réseau ; leur extension représenterait une quarantaine d’éoliennes supplémentaires par parc.

Choix de la localisation

Le projet de réalisation, pour une durée de 25 à 30 ans, de deux parcs éoliens flottants est soumis au débat public du 12 juillet au 31octobre 2021. Le débat public doit permettre « de débattre de l’opportunité, des objectifs et des caractéristiques principales du projet ou des objectifs et des principales orientations du plan ou programme, des enjeux socio-économiques qui s’y attachent ainsi que de leurs impacts significatifs sur l’environnement et l’aménagement du territoire. Ce débat permet, le cas échéant, de débattre de solutions alternatives, y compris, pour un projet, de son absence de mise en œuvre ». Dans le cas du projet de deux parcs commerciaux d’éoliennes flottantes en Méditerranée et leur raccordement, il est précisé que « le public est notamment consulté sur le choix de la localisation de la ou des zones potentielles d’implantation des installations envisagées ».

Ouvert à tous

Le débat public se déroule exclusivement sur le littoral méditerranéen, des Pyrénées-Orientales aux Bouches du Rhône, et en ligne pour vous permettre de participer où que vous soyez, car le projet est « d’intérêt national ». Ouvert à tous, il permet de s’informer sur le projet, de débattre et de partager son point de vue.

 

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email