mercredi 05 octobre 2022
12 mai 2022

Sud : Opération zéro déchets dans le Verdon !

zéro déchets, Verdon, biodiversité

Les écogardes du Parc naturel Régional du Verdon ont concentré leurs efforts en 2021 sur les espaces lacustres, près de 27 tonnes de déchets évacuées des lacs du Verdon, issus des activités de plaisance et du nautisme ! Un Verdon propre à préserver !

Cette opération, cofinancée par la Région Sud et la Société du Canal de Provence, ciblait les déchets après celle de 2019 qui avait permis d’évacuer plus de 14 tonnes de déchets dans les grandes Gorges du Verdon.

Opération #Nettoyons le Verdon par le Parc naturel régional du Verdon

Cette opération initiée par le Parc a relancé depuis 2019, un travail d’évacuation des déchets et encombrants abandonnés en milieu naturel. Près de 27 tonnes de déchets évacuées des lacs du Verdon en 2021 !

A l’heure du bilan, les chiffres témoignent de la nécessité de cette opération expérimentale encore jamais réalisée sur les lacs du Verdon. Ce sont au total : 12 voiliers renfloués, 22 barques, 13 pédalos, 6 planches, 2 canoës, 346 pneus et divers encombrants soit 26,6 tonnes d’encombrants extraits du milieu lacustre. Fort heureusement, la majorité de ces unités proviennent d’abandons anciens, lorsque le réseau de déchetteries n’était pas aussi fonctionnel qu’aujourd’hui.

Lac de Sainte-Croix

L’objectif de l’opération consistait à extraire les épaves et encombrants issus des activités nautiques : petits voiliers, planches, barques ou anciens pédalos… les écogardes ont travaillé d’arrache-pied au printemps avec les cinq communes du lac de Sainte-Croix (Aiguines, Bauduen, Moustiers-Sainte-Marie, Sainte-Croix-du-Verdon et Les Salles-sur-Verdon) pour évacuer ces embarcations hors d’usage des eaux et rivages du lac.

Usant de méthodes aussi originales qu’efficaces, les écogardes ont reçu un soutien de taille auprès des agents techniques des communes, du service environnement de Durance Luberon Verdon Agglomération et de prestataires spécialisés dans le traitement et la revalorisation des embarcations nautiques. Soucieux de la traçabilité des déchets extraits, le Parc s’est adressé à une société agréée APER et éco-organisme pour le traitement de ces derniers.

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email