mercredi 04 août 2021
11 février 2021

Occitanie: train, vers la gratuité pour les jeunes, mini-prix pour les actifs

La Région Occitanie a annoncé ce lundi 8 février de nouveaux tarifs pour convertir les jeunes au train, et récompenser la fidélité des abonnés liO. L’objectif : donner du pouvoir d’achat aux habitants d’Occitanie, et se rapprocher des 100 000 voyageurs par jour à l’horizon 2030 et de la Région à énergie positive.

Train, transports, jeunes, actifs, gratuité, prix réduit, Région, Occitanie

De nouveaux tarifs attractifs ont été dévoilés par la présidente de la Région ce lundi 8 février à Albi pour les trains du réseau public régional de transports liO. Ils vont alimenter le pouvoir d’achat, en particulier des moins de 26 ans. La Région considère le train – mode de transport le moins polluant -comme une vraie chance pour la mobilité en Occitanie et veut convaincre qu’il n’est ni plus cher ni plus compliqué que la voiture. Engagée dans la transition énergétique, elle souhaite atteindre les 100 000 voyageurs quotidiens d’ici dix ans dans le réseau liO, au lieu de 57 000 aujourd’hui.

 

 

« Je voyage +, je paie 0 » : des trains gratuits pour les jeunes

En s’adressant aux jeunes, la Région veut modifier les habitudes de mobilité. Après les billets estivaux à 1€, puis le tarif à 50% sans carte LibertiO’ depuis octobre, la Région lance pour les grands voyageurs de 18 à 26 ans la formule « + = 0 ». Le principe est simple, sans engagement : plus le jeune voyage en train liO, plus il obtient de crédits sur son compte mobilité (associé à une application mobile). Il paie 50% des 5 premiers allers-retours mensuels et voyage gratuitement les 5 suivants. Du 11e au 15e aller-retour, il crédite son compte mobilité et à partir du 15e, voyage gratuitement le mois suivant. Avant une généralisation prévue en octobre, une expérimentation débutera au 1er avril auprès de 2 000 jeunes volontaires, tirés au sort après une mini-enquête de mobilité. Les candidatures seront ouvertes en mars sur le site web www.ter.sncf.com/occitanie.

La Région continue également de récompenser la fidélité des abonnés liO. La mensualité de l’abonnement annuel FréquenciO’ sera plafonnée à 90 €, au lieu de 190 €, à partir de mars. Avec la participation de l’employeur, cet abonnement sera ainsi plafonné à 45 € soit 1 € le trajet sur la base d’un aller-retour par jour. Une bonne nouvelle pour plus de 2 200 abonnés.
Autre bonne nouvelle, la « prime fidélité » est reconduite pour les 10 000 abonnés [1] annuels FréquenciO’ et Kartatoo : ils ne paieront que la moitié de la mensualité de février.

Enfin, d’autres nouveautés marquent 2021. La rentrée sera celle de la gratuité des transports scolaires dans toute l’Occitanie, soit une économie jusqu’à 315 € par an.
À signaler également, l’extension depuis janvier du tarif SolidariO’ (appliqué aux demandeurs d’emploi et allocataires du RSA) aux demandeurs d’asile et bénéficiaires d’une protection internationale.

 

Malgré la Covid-19, la fréquentation préservée

 

trains, transports, jeunes, crise, Région, Occitanie

Les mesures de la Région pour faire préférer le train, avant et après la crise Covid-19, se reflètent dans les chiffres de la fréquentation. Le directeur régional Sncf Voyageurs l’affirme : l’Occitanie est la seule région française à avoir enregistré une fréquentation en hausse (+13%) des trains régionaux à l’été 2020. Cela s’explique par les billets à 1 €, plébiscités par les jeunes : plus de la moitié des 1,3 million de billets vendus de juin à octobre ont été achetés par des voyageurs de moins de 26 ans. Côté abonnés, le taux de désabonnement a été limité à 2,5% (le plus bas de France). Enfin, la ponctualité exigée par la Région dans sa convention d’exploitation 2018-2015 avec la Sncf atteint 91,7% en 2020, le meilleur résultat depuis 2007 selon la Sncf. Au-delà de tarifs attractifs et de l’exigence de qualité de service, la Région a aussi augmenté le nombre de trains, en programmant 72 dessertes supplémentaires depuis 2020, si bien que le taux de satisfaction des voyageurs s’établit à 94% selon la Sncf.

 

Consulter l’article

Partager cet article :

About lrakotoalandraibe

  • Email