vendredi 02 décembre 2022
12 octobre 2022

Occitanie : Sobriété énergétique – la Région conserve son avance

Citoyens, entreprises, collectivités : la crise de l’énergie impacte l’ensemble des acteurs du territoire. Anticipant cette urgence d’agir depuis 2016, la Région répond concrètement aux besoins liés aux enjeux de transition écologique et énergétique, à travers son plan de sobriété énergétique.

énergie, Région, Occitanie, sobriété

Centrale électro-solaire “Thémis Solaire Innovation”. Centre de recherche et développement sur les technologies solaires concentrées thermodynamique (CSP) et photovoltaïque (CPV). Targassonne (66), octobre 2018

La sobriété énergétique est l’affaire de tous et, depuis 2016, la Région Occitanie l’a placée au cœur de ses priorités, avec sa stratégie pour devenir la 1re Région à énergie positive d’Europe.

“Nous agissons sur tous les fronts pour consommer moins d’énergie, en favorisant les transports en commun, en construisant plus durable, en proposant des solutions concrètes pour la rénovation énergétique des logements.”Carole Delga, présidente de la Région Occitanie

La crise de l’énergie s’ajoutant aux effets annoncés de longue date du réchauffement climatique, la Région a décidé d’amplifier ses aides pour les citoyens, les entreprises et les territoires, tout en maintenant ses efforts d’exemplarité pour ses propres services.

Agir au quotidien pour les citoyennes et citoyens

La Région lance ainsi plusieurs dispositifs pour aider les citoyennes et citoyens à agir au quotidien.
Par exemple, le lancement du plan régional de covoiturage vient compléter le maillage et l’offre de service des transports liO (train, car) et facilite les déplacements des habitants.

Côté gestion de l’énergie, la Région signe la charte EcoWatt, dispositif citoyen porté par le Réseau de transport d’électricité (RTE) et l’Ademe, qui évalue en temps réel le niveau d’électricité disponible pour alimenter les consommateurs. À travers cette charte, la Région s’engage à mener des actions de sensibilisation aux éco-gestes et à alerter les citoyens en cas de fortes tensions sur le réseau électrique.

La Région lance aussi un Fonds Énergie Solidaire Occitanie, en partenariat avec Énergie Solidaire et l’association Les Amis d’Enercoop, pour récolter des dons de particuliers ou d’entreprises, et les reverser à des associations agissant auprès de ménages en situation de précarité énergétique. En 2023, la Région prévoit de mobiliser une aide de 58 000 € pour accompagner le lancement du fonds.

La Région est déjà active sur le plan de la rénovation de logements, en étant la première région de France à avoir lancé Renov’Occitanie. Ce service public, qui vise à booster la rénovation énergétique des logements via un accompagnement complet et des aides financières, a déjà conseillé 110 000 personnes depuis janvier 2021.

PME, startup, grands groupes : des aides personnalisées

La Région entend aussi accompagner les entreprises dans la transition et la sobriété énergétique. Le Pass Transformation Écologique cible ainsi les TPE de moins de 20 salariés, le contrat Entreprise durable et de progrès les projets de transformation énergétique, et le contrat Grand Projet Stratégique des projets d’investissement à fort impact (innovation de rupture, transition environnementale, etc.).

Un nouvel écochèque mobilité sera, par ailleurs, mis en œuvre pour les artisans. Il pourra aller jusqu’à 3 000 € pour l’achat de véhicules électriques neufs ou d’occasion. Une aide jusqu’à 1 000 € sera également proposée pour l’achat d’un vélo-cargo.

Des dispositifs ont déjà fait leur preuve, comme Fiteeo, outil doté de 100 millions d’euros et destiné à des investissements lourds dans l’industrie sur des projets de transition énergétique tels que la gestion des déchets, l’isolation ou la production d’énergie verte en autoconsommation. Villeroy & Boch en a bénéficié et 12 projets sont à l’étude, pour un investissement prévisionnel de 56 M€ et une réduction allant jusqu’à 130 GWh.

La Région a enfin un rôle d’écoute et de conseil. Avec Rénov’Occitanie, elle accompagne également les petites entreprises du tertiaire exerçant dans un local de moins de 1 000 m², et via la plateforme Hub entreprendre, des conseillers identifieront les entreprises les plus en difficulté pour les orienter vers le bouclier tarifaire de l’État.

Réduction de la pollution lumineuse dans les communes

Les territoires d’Occitanie bénéficient, eux aussi, du soutien et de l’accompagnement de la Région, avec le lancement des nouveaux Contrats Territoriaux 2022-2028. Dans ce cadre, un premier dispositif prend place pour optimiser l’éclairage public avec une aideengageant la commune à réduire la pollution lumineuse. Un second et nouveau dispositif vise, quant à lui, à accompagner les communes dans la réhabilitation énergétique des bâtiments publics.

La Région s’est emparée dès 2020 des problématiques liées à l’éclairage public des communes, en nouant un partenariat avec l’Agence Régionale de la Biodiversité. 24 communes du Parc national des Cévennes ont bénéficié d’une aide globale de 720 000 € pour moderniser 2.500 points lumineux, et réduire ainsi de 65 à 80 % les factures d’électricité.
Le Plan LED Culture a permis l’installation de lumière LED dans plus de 60 structures culturelles, réduisant en moyenne de 55 % leur consommation.
Enfin, pour lutter contre la flambée des factures d’énergie, plus de 1 100 projets de rénovation des bâtiments publics ont été financés depuis 2016.

Lycées et services régionaux : un souci d’exemplarité

La Région montre, de son côté, l’exemple en matière de sobriété énergétique : chauffage à 19 °C dans les salles de classe de ses lycées et ses bureaux, arrêt du chauffage dans les espaces de circulation, extinction des panneaux publicitaires et des panneaux lumineux dans les lycées…

Depuis 2013, la Région a déjà engagé des efforts pour améliorer la performance énergétique de ses lycées, grâce à des travaux : 9 lycées à énergie positive sont construits depuis 2016, 620 000 arbres ont été plantés dans les lycées depuis 2018 pour créer des îlots de fraicheur naturels. Le nouveau lycée Simone de Beauvoir est entièrement chauffé par géothermie et autonome en énergie.

Consulter l’article

Partager cet article :

About lrakotoalandraibe

  • Email