mardi 05 juillet 2022
14 décembre 2021

Occitanie: Salon EnerGaïa, la Région accélère la transition écologique

Rendez-vous incontournable des professionnels dans le secteur des énergies renouvelables, le forum EnerGaïa s’est tenu les 8 et 9 décembre au Parc des expositions de Montpellier. L’occasion pour la Région Occitanie  de réaffirmer son ambition de devenir la première Région à Énergie Positive d’Europe à l’horizon.

energie, lycée agricole, transition énergétique, région, Occitanie

Installation de panneaux photovoltaîques sur le toit du lycée agricole Bazille, Montpellier

Devenir la première Région à énergie positive en 2050 : un cap que la Région Occitanie s’est fixée dès 2016. Sa feuille de route consiste à réduire de moitié la consommation d’énergie par habitant (rénovation énergétique de bâtiments, construction de bâtiments écoresponsables, réduction des consommations d’énergies dans les transports, l’agriculture…) et à tripler la production d’énergies renouvelables locales pour couvrir 100% des besoins en énergie des secteurs de l’économie régionale. Concrètement, elle accompagne les territoires et les citoyens pour les rendre acteurs du changement. Plus de 180 M€ ont été mobilisés entre 2016 et 2020 pour financer des dispositifs et projets d’efficacité énergétique ou de développement des EnR (énergies renouvelables).

“Limiter le réchauffement climatique, relever le défi des énergies renouvelables, c’est d’abord un choix politique, déclare Carole Delga. Cette réponse au défi climatique passe par la mobilisation de tous et la poursuite des efforts en matière d’innovation. En tant que premier partenaire du salon EnerGaïa [1], la Région poursuit sa volonté d’accompagner tous les professionnels engagés avec elle dans ce véritable combat contre le temps.”

 

Construction de bâtiments économes en énergie

Dans le cadre de sa feuille de route à énergie positive, la Région Occitanie encourage la construction de bâtiments économes en énergie, sobres en ressources, et valorisant les matériaux locaux. Le dispositif intitulé « Bâtiments NoWatt » compte déjà 35 lauréats depuis son lancement en juillet 2017.

Parmi eux, le projet de rénovation d’une ferme gasconne de 1820 dans le Gers, porté par la société Hugo Auch. Cette maison est destinée à accueillir 8 logements en habitat participatif, un local d’accueil pour une activité professionnelle, une salle commune, une chambre d’amis, des locaux techniques et des espaces extérieurs. Un groupe d’habitants s’est constitué autour de ce projet, pour mettre en œuvre une démarche participative garantissant la mutualisation des moyens et des espaces. La Région a subventionné ce projet à hauteur de 165 000 €.

 

Développement des énergies renouvelables sur le territoire

Propice au développement des énergies renouvelables en raison de la qualité de ses gisements solaire, éolien, mais aussi biomasse, la Région appuie des projets permettant la production et la consommation des EnR.

C’est dans ce cadre qu’elle a accompagné la Communauté de communes Causses Aigoual Cévennes pour réhabiliter l’observatoire météorologique de l’Aigoual, dans le Gard. Destiné à devenir un centre d’interprétation et de sensibilisation au changement climatique, le bâtiment vient d’être équipé début novembre d’une chaufferie aux granulés bois. Un projet qui devrait faire réaliser 6 000 euros annuels d’économies de fonctionnement à la communauté de communes. La Région a apporté 40 000 € au projet.

Moins connue que la filière biomasse, la chaleur solaire est également valorisée par la Région, qui a soutenu le projet Narbosol, une centrale solaire thermique inaugurée à Narbonne en octobre. « Nos capteurs solaires thermiques alimentent le réseau de chaleur existant de la ville en complément de la solution biomasse, permettant à la ville de Narbonne de produire 70 % à 80 % d’énergies renouvelables », explique Hugues Defréville, président de NewHeat, fournisseur de chaleur solaire renouvelable, propriétaire de Narbosol. La ville a fait baisser de 10 % le prix de la chaleur sur le quartier de Saint-Jean-Saint-Pierre.

“La chaleur solaire est une technologie rare et encore peu financée. L’aide de la Région Occitanie a été décisive pour débloquer et concrétiser le projet.”Hugues Defréville, président de la société NewHeat

Côté biogaz, la société Ariège Biométhane a réalisé une unité de méthanisation agricole à Ludiès (09). Subventionnée à hauteur de 905 000 euros par la Région Occitanie, l’unité a été inaugurée en novembre dernier.

Enfin, l’éolien flottant constitue un enjeu fort pour la transition énergétique. L’Occitanie est en effet un territoire propice au développement de cette énergie renouvelable. La qualité de ses vents marins, en termes de puissance et de régularité, en fait l’un des meilleurs gisements d’Europe. Le port de Port-la-Nouvelle va accueillir deux fermes pilotes au large des côtes audoises, pour une mise à l’eau prévue en 2023. Un projet structurant aussi au niveau économique : le développement de l’éolien en mer donne une nouvelle vocation au port audois et permet la création d’emplois.

 

Accompagnement des porteurs de projets

Entre 2016 et 2020, la Région a accompagné 61 porteurs de projets, lauréats de l’appel à projets « énergies renouvelables coopératives et citoyennes ». Ils ont bénéficié d’un coup de pouce financier pour réaliser les études et les investissements. Parmi les projets soutenus, plus de 25 ont été réalisés, et plus de 60 sont en cours de développement, mobilisant plus de 50 collectivités et 4 000 actionnaires citoyens. La Région et ses partenaires [2] se sont fixés un nouveau cap fin 2019 : atteindre 500 projets et 100 000 actionnaires citoyens à l’horizon 2030. Un parcours d’accompagnement régional renforcé va être mis en place en 2022 pour répondre à cet enjeu. Parmi les outils développés, un site Internet dédié, conçu comme un guichet unique régional, permettra notamment de mieux informer les habitants sur les énergies renouvelables citoyennes et de les mobiliser. Afin de consolider la réalisation des projets, un fond d’investissement dédié aux projets de ce type sera abondé par l’Agence Régionale d’Évaluation environnement et Climat et une plateforme de financement participatif sera développée en collaboration avec Enerfip pour donner la possibilité aux porteurs de projets de se voir financer leurs projets par les habitants d’Occitanie.

 

Des aides pour réduire la facture des habitants

Destiné aux propriétaires d’un logement situé dans la région, l’éco-chèque logement permet de financer des travaux d’amélioration énergétique, visant une économie d’au moins 40 % d’énergie. Cumulable avec d’autres aides, le montant de l’éco-chèque logement est fixé à 1 500 euros pour les propriétaires occupant leur logement, sous conditions de ressources [3]. Depuis 2016, plus de 32 000 ménages en ont bénéficié. La Région a par ailleurs soutenu la rénovation énergétique d’environ 5 000 logements sociaux.

Pour accompagner les ménages qui souhaitent rénover, mieux chauffer et isoler leurs logements facilement et à moindre coût, la Région Occitanie a lancé le dispositif « Rénov’Occitanie ». Un réseau de 32 guichets uniques, déployés en Occitanie, propose plusieurs services : conseils, audit, plan de financement, analyse des devis, suivi des travaux… Depuis sa création, ce sont 29 000 ménages conseilléset 97 opérations de travaux engagées. Ces opérations représentent une réduction moyenne de 65% de la consommation des ménages concernés.

Consulter l’article

 

 

Partager cet article :

About lrakotoalandraibe

  • Email