vendredi 30 octobre 2020
23 avril 2020

Occitanie: la Région se mobilise pour les festivals

Les festivals qui animent l’Occitanie au printemps et tout l’été sont durement touchés par la crise. Si certains organisateurs rivalisent d’imagination pour maintenir des spectacles à voir en ligne, beaucoup d’éditions 2020 sont reportées. Fidèle partenaire de près de 200 festivals, la Région annonce des mesures pour sauvegarder la création et la diffusion de la culture.

"Les Déferlantes Sud de France" à Argeles (66) reviendront en juillet 2021.
“Les Déferlantes Sud de France” à Argeles (66) reviendront en juillet 2021.

Plusieurs centaines de festivals par an, dont 300 l’été, font de l’Occitanie une destination culturelle de choix, une vraie « terre de festivals ». L’interdiction des rassemblements publics jusqu’à mi-juillet (au moins) constitue un coup dur pour les rendez-vous printaniers et estivaux, leurs organisateurs, les intermittents du spectacle, les milliers de bénévoles et les centaines de milliers de festivaliers…

Beaucoup ont dû prendre des décisions douloureuses et certains étudient encore des scénarios 2020, comme le Festival de Radio France Occitanie Montpellier dont la 36e édition du 10 au 30 juillet doit parcourir la thématique de la Méditerranée.

Notre région porte de nombreuses manifestations souvent de portée nationale, voire internationale. Notre objectif est de sauvegarder la diffusion et la création prévues cette année tout en compensant les annulations, et de préserver le potentiel de création et les réseaux de diffusion avec un accompagnement de sauvegarde, souligne Carole Delga

Des festivals font de la résistance en ligne

S’il s’avère complexe voire impossible pour beaucoup de festivals d’organiser leurs éditions 2020, certains s’adaptent avec des rendez-vous en ligne, en direct et replay, tel le 21e Printival Boby Lapointe de Pézenas. Prévu du 14 au 18 avril, il s’est réorganisé avec une édition « 21bis » sur le mode « Printi’PlusJoliQueJamais ». 17 concerts ont été donnés en direct sur sa page Facebook. Des rendez-vous suivis par 48 000 printivaliers…

L’incontournable rendez-vous MAP Photo de Toulouse a lui aussi trouvé à se réinventer. Sa 12e édition se transforme jusqu’au 25 avril en un festival de photo en ligne, baptisé E-MAP.

Cinéma Utopia à Toulouse (31).
Cinéma Utopia à Toulouse (31).

Côté cinéma aussi, on s’organise. Il est possible d’assister depuis son canapé aux Ciné Rencontres de l’Utopia Tournefeuille, qui ont démarré le 9 avril et se poursuivent jusqu’au 30 mai. Ce cycle de documentaires produits et réalisés en Occitanie, que soutient la Région, est diffusé sur leur site. Le lien de visionnage est activé à partir de 20h30 et pendant la durée du film. Les rencontres avec les auteurs se font sur Facebook.

Reprogrammation en 2020

Festival Montpellier Danse, Répétition du NEDERLANDS DANS THEATER.
Festival Montpellier Danse, Répétition du NEDERLANDS DANS THEATER.

D’autres festivals rebondissent en annonçant leur report plus tard dans l’année, comme Montpellier Danse, qui enregistre chaque année 50 à 60 000 entrées payantes et devait fêter ses 40 ans du 20 juin au 8 juillet. Il deviendra « Montpellier Danse 40 bis » à l’automne. La programmation, pas encore fixée, devrait démarrer par un premier spectacle le week-end du 19 septembre et s’étaler jusqu’à la fin décembre.

Même esprit à Foix, en Ariège, où le festival Résistances propose début juillet une centaine de films et documentaires rares et des rencontres avec des réalisateurs. Il étudie le report de sa 24e édition à fin août.

Si l’association Jazz Pyr’, organisatrice de Jazz à Luz, festival des vallées des Gaves (Hautes-Pyrénées), repousse sa 30e édition à 2021, elle espère proposer plusieurs concerts entre août et décembre 2020.

De nouveaux rendez-vous pour 2021

Malheureusement, les annulations restent nombreuses. Les Déferlantes Sud de France, qui devaient embraser le Parc Valmy d’Argelès-sur-Mer du 8 au 11 juillet, préfèrent donner rendez-vous en 2021 pour leur 15e anniversaire. Les billets pris cette année peuvent être conservés.

Festival pause guitare à Albi (81). Juillet 2019
Festival pause guitare à Albi (81). Juillet 2019

Prévu du 7 au 12 juillet, Pause Guitare Sud de France, donne lui rendez-vous à Albi du 6 au 11 juillet 2021. Devant trop d’incertitude, des événements programmés après mi-juillet préfèrent annuler pour revenir en 2021.

Le festival Jazz in Marciac prévu initialement dans le Gers du 24 juillet au 15 août est également contraint d’annuler sa 43e édition. L’événement attire chaque été, pendant trois semaines, près de 250 000 visiteurs.

Soutenu lui aussi par la Région et Sud de France, le festival de musique Ecaussystème, prévu du 31 juillet au 2 août à Gignac en Quercy (Lot) « envisage la tenue du festival avec beaucoup de pessimisme ».

Pour pérenniser les festivals, la Région se mobilise

Les festivals peuvent compter sur l’appui de la Région. “Je souhaite que la Région reste un partenaire attentif et efficace de tous les acteurs culturels avec, notamment, le versement des 30 M€ de subventions directement aux associations et un fonds exceptionnel de 5 M€ pour les soutenir davantage“, affirme Carole Delga.

La simplification du versement des subventions concerne nombre de festivals, souvent montés par des associations. La Région maintient les subventions déjà votées, ou qui seront votées avant le 30 juin, même si les événements ne peuvent avoir lieu. Les bénéficiaires de subventions votées à partir du 1er juillet pour des actions 2020 pourront obtenir jusqu’à 70 % d’avances.

De son côté, le fonds exceptionnel de soutien « Solutions associations Occitanie » de 5 M€ appuiera les associations basées en Occitanie et proposant des événements maintenus, reportés ou annulés en 2020. Objectif : aider à honorer les contrats et à rémunérer les salariés.

Enfin, les acteurs culturels organisés en entreprises peuvent prétendre aux mesures du Plan régional d’urgence sanitaire, économique et solidaire doté de 250 M€.

La culture, ça compte en Occitanie !En 2019, la Région a contribué à financer 170 manifestations du spectacle vivant, grâce à plus de 5,4 M€ de subventions régionales. Selon les études, les retombées économiques et touristiques des festivals sont importantes : 1 € d’aide investi dans la culture, ce sont 7 € dépensés en nuitées, repas et achats par les festivaliers. L’Occitanie recense 32 500 établissements liés au spectacle vivant et 70 000 emplois culturels (2e région).

consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email