samedi 17 avril 2021
6 avril 2021

Occitanie: la Région met les moyens pour des gares accessibles

gares, accessibilité, Région, Occitanie, transportsD’ici 2024, une trentaine de gares en Occitanie devront être accessibles à tous. La Région n’hésite pas à financer tout ou partie des travaux afin qu’ils soient réalisés dans le respect du calendrier.

Un français sur six est en situation de handicap [1]. Afin de permettre à tous, sans distinction, de prendre le train, la Région a élaboré un plan de mise en accessibilité des gares régionales.

Permettre à tous de se déplacer

D’ici 2024, une trentaine de gares en Occitanie [2] devront permettre au plus grand nombre d’emprunter les trains. Si la Région a la responsabilité d’élaborer le bilan des actions engagées, elle n’est pas maître d’ouvrage des gares et infrastructures ferroviaires. Pourtant, soucieuse d’offrir un service de qualité à tous ses habitants et pour garantir le respect du calendrier, la Région va au-delà de ses compétences en finançant tout ou partie des travaux d’accessibilité. Sa participation s’élevant à plus de 58 millions d’euros sur 9 ans.

Elle prend à sa charge la totalité des travaux concernant les bâtiments dédiés aux voyageurs, les aménagements intérieurs, le mobilier de quais et les panneaux d’information dynamiques [3]. Pour les quais et leurs accès [4], la Région finance 75% des travaux et l’Etat assume les 25% restant.

Par ailleurs, parce que l’accès au service public est un droit, la Région a choisi d’aller plus loin que le cadre légal. Dès que des travaux sont effectués dans une gare, et même si celle-ci ne fait pas partie de la liste prioritaire, la Région s’assure que l’accessibilité y soit aménagée.

Des trains accessibles

La Région s’est engagée dans l’acquisition de nouvelles rames totalement accessibles. A ce jour, 69 Régolis et Régio2N ont été livrés pour un investissement de près de 540 millions d’euros.

Pour l’accessibilité, de nombreuses possibilités

Rendre une gare accessible, c’est permettre à tous les habitants d’accéder aux trains, quels que soient leurs situations et leurs besoins. Qu’il s’agisse d’un handicap auditif, moteur, visuel ou cognitif, de nombreuses adaptations sont mises en place en Occitanie. Par exemple, pour les personnes à mobilité réduite, des rampes peuvent être installées. Tandis que pour les personnes ayant un trouble visuel, des bandes d’éveil à la vigilance permettent de les alerter d’un danger potentiel. Les déplacements des personnes sourdes ou malentendantes seront facilités par la présence de boucles magnétiques. Elles envoient l’information sonore directement sur leur appareil auditif.

Des gares à haut niveau de service

La Région n’hésite pas à racheter les gares afin d’en assurer le niveau de qualité. C’est le cas à Figeac et Martres-Tolosane où elle souhaite déployer la « Gare du Futur ». Celle-ci sera bien évidemment accessible, mais aussi éco-conçue et proposera de nombreuses prestations afin de placer la gare au cœur de la vie territoriale.

Consulter l’article

Partager cet article :

About lrakotoalandraibe

  • Email