mardi 03 août 2021
7 mai 2021

Occitanie: parcourez la Région au fil du Canal du Midi

Occitanie, canal, Midi, tourisme, fluvial

Site Unesco des 9 écluses de Fonseranes sur le Canal du Midi à Béziers (34), Octobre 2018

Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, le Canal du Midi traverse plusieurs départements d’Occitanie. La Région et ses partenaires ont engagé depuis 2016 des chantiers pour préserver et valoriser cet ouvrage d’exception.

Construit au XVIIe siècle par Pierre-Paul Riquet, le Canal du Midi est un des sites les plus emblématiques d’Occitanie. Il s’étend sur 240 kilomètres et relie Toulouse à la Méditerranée. Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1996, cet ouvrage d’exception a fait l’objet de nombreux travaux financés par la Région et ses partenaires [1].

Cité épiscopale d’Albi

Un site touristique d’exception

Symbole de notre région, le Canal du Midi est avant tout une prouesse technique, qui relie l’Atlantique (par la Garonne) à la Méditerranée. Le Canal comporte plus de 300 ouvrages majeurs, dont les 9 Écluses de Fonséranes à Béziers. De belles étapes attendent ainsi les visiteurs qui partent à la rencontre du patrimoine de l’Occitanie !

 

Le Canal du Midi regorge de sites incontournables à découvrir à ses abords, parmi lesquelles la Cité médiévale de Carcassonne, la cathédrale Sainte-Cécile à Albi… 7 d’entre eux sont d’ailleurs classés Grands Sites Occitanie Sud de France [2] : Canal du midi – Béziers, Agde-Pézenas, Narbonne Méditerranée, Carcassonne et les Citadelles du vertige, Aux sources du canal du Midi (à cheval entre Haute-Garonne et Tarn), Toulouse, et Albi, vallée du Tarn.

Voie verte à Argens Minervois (11)

 

Pour découvrir le Canal du Midi, les touristes peuvent opter pour la croisière fluviale en bateau, ou emprunter les voies vertes pour des balades à pied, à vélo ou même à roller ! Dans l’Aude et dans l’Hérault, plusieurs chantiers sont en cours de réalisation. Démarrés en 2019, les travaux de la voie verte “Canal du Midi-Montségur” qui reliera le Canal du Midi à Bram à Lavelanet (Ariège) seront terminés en 2023. Le nouveau tronçon entre Argeliers et Argens-Minervois devrait, quant à lui, voir le jour dès 2022.

Faites une escale culturelle cet été !

Pour célébrer les 25 ans de son classement au patrimoine mondial de l’Unesco, le Canal du Midi fait l’événement ! Si la situation sanitaire le permet, Voies Navigables de France prévoit d’organiser du 15 juillet au 30 août des événements culturels et festifs.

Des actions pour préserver le canal

Ecluse ronde d’Agde

 

Pleinement investie dans la préservation du Canal, la Région a investi plus de 2 M€ pour financer des travaux sur des sites emblématiques : fiabilisation et mise en valeur de l’écluse ronde d’Agde (Hérault) et des 6 écluses de Castelnaudary (Aude), réalisation de travaux d’urgence et protection du site éclusier de Montgiscard (Haute-Garonne), mise en valeur patrimoniale de l’Aqueduc des Voûtes à Renneville (Haute-Garonne)…

Pour veiller à l’intégrité et à la propreté du Canal du Midi, les Agences de l’eau Adour-Garonne et Rhône-Méditerranée-Corse ont élaboré dès 2017 un programme de suivi de la qualité de l’eau. Plusieurs campagnes de prélèvement et analyses sont effectuées tous les ans. La mise en place de stations permettant le dépotage des eaux usées des péniches et bateaux qui sillonnent le Canal est également à l’étude.

Autre menace qui pèse sur l’environnement du Canal du Midi, le chancre coloré du platane. Découverte en 2006 dans l’Aude, cette maladie décime les arbres qui bordent le canal. Pour endiguer sa propagation, l’abattage, puis la replantation des platanes, est nécessaire. Une opération délicate, qui nécessite de protéger les berges menacées d’effondrement lors de l’abattage et de préserver la biodiversité qui s’y niche. Depuis 2016, la Région soutient le programme annuel de reconstitution de la voûte arborée, conduit par Voies Navigables de France.

Le tourisme fluvial en Occitanie

Destination privilégiée du tourisme fluvial, le Canal du Midi attire chaque année environ 70 000 touristes fluviaux par an, dont 70% proviennent de l’étranger. Ils dépensent en moyenne 21 € par jour. A ces touristes fluviaux, il faut aussi ajouter ceux qui longent le Canal par le biais des voies vertes. Ces derniers dépensent en moyenne 60 à 70 € par jour. Les retombées économiques du Canal sont estimées à 70 M€ par an (source : CCI Occitanie).

consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email