lundi 26 juillet 2021
23 juin 2021

Occitanie: les festivals de la Région soignent leur retour sur la scène

Durement touchés par la crise sanitaire en 2020, les festivals pourront à nouveau se tenir cet été. Une bonne nouvelle pour les organisateurs et pour les festivaliers qui attendent ces rendez-vous avec impatience ! Tour d’horizon des festivals réinventés ou maintenus en Occitanie.

festivals, région, OccitanieLe milieu culturel a particulièrement souffert de la crise sanitaire, et les festivals n’ont pas échappé à la règle. Après une saison 2020 presque blanche, les organisateurs comptent sur 2021 pour retrouver leur public. Forcés de proposer de nouveaux formats ou de reporter leurs événements à une date ultérieure, les festivals d’Occitanie composent cette année avec les contraintes sanitaires pour proposer une programmation riche et variée.

Les festivals qui s’adaptent aux contraintes

Du 23 juin au 16 juillet, Montpellier Danse est le premier à inaugurer la saison des festivals d’été en Occitanie. Le festival héraultais a dû faire face aux annulations de compagnies internationales, mais le public retrouvera des spectacles prévus en 2020 et de nombreuses créations. De son côté, le festival de Nîmes a restreint le nombre de ses concerts pour maintenir l’édition 2021. La Cité de Carcassonne vibrera à nouveau en juillet au rythme de son festival, en format réduit. Les spectateurs profiteront des concerts en plein air mais ils ne pourront pas assister aux “off” cette année. Les festivaliers pourront néanmoins assister, comme en 2020, aux “Rencontres culturelles d’Occitanie” du 8 juillet au 19 août pour voir des concerts gratuits d’artistes régionaux.

Pour respecter les jauges de spectateurs imposées, le festival albigeois Pause Guitare Sud de France étend sa programmation du 1er au 18 juillet. Même son de cloche pour Ecaussystème qui étale ses représentations et pour le festival de Rocamadour qui dédouble ses concerts – comme en 2020 – afin de s’adapter aux contraintes sanitaires. Enfin, dans les Hautes-Pyrénées, le festival de Gavarniemet en scène le spectacle « Alice, de d’autre côté des merveilles » avec différentes jauges de places pour permettre au plus grand nombre d’y assister, et notamment pour ceux qui ne souhaitent pas se faire vacciner ou se soumettre à des tests réguliers.

D’autres festivals ont eux aussi confirmé le maintien de leurs éditions. Manifestation régionale emblématique, Radio France aura lieu du 10 au 30 juillet, dans 70 lieux différents. Au total, 155 concerts seront donnés avec pour seule devise : « Chaque concert est une fête ! ». Le festival Convivencia est lui aussi sur le pont du 4 au 25 juillet pour des escales musicales et culturelles le long du canal du Midi [1]. Côté musique classique, les festivals Saint-Céré (Lot) et musique sacrée de l’Abbaye de Sylvanès (Aveyron) rassembleront encore cette année des milliers d’amoureux de la musique lyrique et sacrée. Et pour les amateurs de jazz, Jazz in Marciac signe son retour du 24 juillet au 4 août, avec une programmation musicale gratuite “Bis” pour découvrir les talents de demain.

Les festivals qui se réinventent

Certains festivals ont fait le choix d’organiser des éditions digitalisées pour faire face au contexte sanitaire. Le festival francophone Printival Boby Lapointe s’est réinventé en 2020 avec des concerts, des recettes, et même un concours de marinières en ligne ! Cette année, les artistes pourront retrouver leurs publics en plein air. En Lozère, Détours du monde propose de son côté de vivre l’événement sur place, mais aussi sur le web. Les internautes y retrouveront des reportages, des émissions radio et de nombreuses vidéos.

D’autres festivals ont fait le pari du renouveau. Jazz à Foix revient pour une édition festive du 27 au 31 juillet, ainsi qu’une escapade jazzistique dans les vignes, des “concerts apéro“, des parcours en musique des rues de Foix… La métamorphose sera de mise pour le festival catalan Pablo Casals qui change cette année de ligne artistique. Du 30 juillet au 13 août, cette édition réunira de grands noms internationaux et mettra en lumière les talents de demain. Dans le Tarn-et-Garonne, le Festival des Voix, des Lieux… des Mondes avait déjà créé la surprise en proposant un nouveau format à l’automne 2020 avec une édition “bis” pour 3 jours de concerts. Cette année, il se déroulera du 8 au 12 septembre à Saint-Nicolas-de-la-Grave, à quelques kilomètres de Moissac, avec toujours la volonté de rester un festival unique en son genre.

Ils vous donnent rendez-vous en 2022

Comme en 2020, certains festivals d’Occitanie ne pourront pas se tenir cette année. Après avoir laissé plané le doute sur son maintien, le festival de sports de pleine nature Natural Games a choisi de travailler sur sa prochaine édition, face aux difficultés d’organisation. Dans le Tarn-et-Garonne, le jardin des Plantes qui accueille Montauban en scènes n’a pas pu adapter son site à la situation sanitaire. Les organisateurs sont cependant « mobilisés sur de belles initiatives qui animeront la ville le temps de l’été. »

Les festivals catalans sont particulièrement touchés par les annulations. Prévues début juillet, les Déferlantes Sud de France n’auront pas lieu. L’événement devait se tenir pour la première fois au château d’Aubiry à Céret, mais les limitations imposées pour les rassemblements publics étaient trop contraignantes. Autre festival d’envergure en suspens, le festival de musiques électroniques Electrobeach à Port-Barcarès.

Dans le Gard, les fous chantants d’Alès ne retrouveront pas leur public. L’interdiction de la pratique du chant choral en présentiel ne permet pas le maintien de la manifestation. L’équipe du festival convie néanmoins les choristes qui auront reconduit leur participation en 2022 à rejoindre Alès pour un séjour chantant du 3 au 6 novembre 2021.

Consulter l’article

Partager cet article :

About lrakotoalandraibe

  • Email