vendredi 21 janvier 2022
7 décembre 2021

Occitanie: Economie circulaire – et si on arrêtait le tout jetable ?

Pour la 4e année, la Région Occitanie a organisé le Forum de l’économie circulaire les mardi 30 novembre et mercredi 1er décembre à Montpellier. C’était l’occasion, pour de nombreuses entreprises, associations et collectivités, de valoriser leurs actions en matière de réduction des déchets et de préservation des ressources.

région, Occitanie, économie circulaire, déchets, recyclage

Association VRAC, distribution de produits alimentaires Bio sans emballage, en vrac. Toulouse, février 2019

L’ouverture est prévue dans 15 jours dans la zone Fréjorgues Ouest de Montpellier. Ce sera le troisième point de vente de la région, après Toulouse et Nîmes, et la preuve que le « seconde main » est de plus en plus plébiscité par le consommateur. Depuis 40 ans, l’enseigne nationale Envie collecte et répare l’électroménager (frigos, lave-vaisselle, lave-linge…) pour le revendre 40 à 60% moins cher que le neuf. « Nous réparons les hommes aussi », confie Viviane Radier, la directrice d’Envie Montpellier. « Notre atelier aide des personnes éloignées de l’emploi à se former et à s’insérer dans le monde professionnel ». La Région Occitanie soutient financièrement ce projet à l’investissement.

Depuis novembre 2019, la collectivité a en effet adopté un Plan Régional d’Action en faveur de l’Economie Circulaire (PRAEC). Une plateforme en ligne, du nom de Cycl’OP, a également été créée pour mettre en réseau tous les acteurs de l’économie circulaire. « L’idée est de partager les bonnes pratiques pour les massifier face à l’urgence climatique », insiste Agnès Langevine, la vice-présidente de Région en charge du Climat, du Pacte Vert et de l’Habitat durable. « Le citoyen peut devenir acteur dans son acte d’achat : A-t-il vraiment besoin de ce produit ? Comment est-il conçu et emballé ? Est-ce qu’il ne vaudrait pas mieux le louer, l’emprunter ou l’acheter de l’occasion ? Il faut se poser toutes ces questions. »

 

Recyclage et réemploi

Le concept d’« économie circulaire » a véritablement fait irruption dans le débat publique il y a une dizaine d’années. Ce nouveau modèle se veut écologiquement vertueux en limitant la consommation et le gaspillage des ressources. Il s’agit de passer d’une société du « tout jetable » à un modèle économique plus circulaire : recyclage, réparation, réemploi, écoconception, etc.. Pour accélérer le mouvement, le 10 février 2020, une loi « anti-gaspillage pour une économie circulaire » a été adoptée.

En Occitanie, la Région soutient de très nombreux projets proposant des alternatives aux emballages plastiques (Etic Emballage, En Boite le Plat), favorisant les courses en vrac zéro déchet (Drive tout nu) ou encore le réemploi des bouteilles en verre (Oc’Consigne). En effet, en la matière, le recyclage n’est pas la solution la plus écologique. « Une fois les bouteilles cassées, le verre doit être chauffé à 1 500 degrés pendant 24 heures et du sable réinjecté pour refabriquer des bouteilles parfois identiques à celles cassées », explique Sophie Graziana-Roth, responsable marketing et communication d’Oc Consigne. « Le lavage des bouteilles consomme deux fois moins d’eau et quatre fois moins d’énergie que le recyclage. L’impact carbone est cinq fois meilleur ! » Une usine de lavage devrait voir prochainement le jour en Occitanie avec l’objectif, d’ici cinq ans, que plus de 1 million de bouteilles soient lavées minimum par an.

 

Ecoconception

Un autre secteur attire l’attention : le textile, qui est la 2e industrie la plus polluante, juste après celle du pétrole. En avril 2021, sous l’impulsion de la Région, une association regroupant les acteurs de la filière s’est montée : Recycl’Occ Textile. Parmi ses membres, il y a Emmaüs-Vertex, une plateforme de tri textile installé à Lavalenet (Ariège) qui traite déjà 2 300 tonnes de textile par an. Un atelier expérimental va être lancé pour récupérer aussi la laine et le tricot, en lien avec la Filature du Parc, dans le Tarn, qui doit aujourd’hui s’approvisionner à l’étranger…

La Région soutient également la mise en place d’une filière de réemploi dans le BTP avec le nouveau laboratoire dédié à la transition écologique, Macondo aux portes de Montpellier, à Montarnaud. Les bâtiments seront écoconçus et les matériaux employés viendront majoritairement de chantiers de démolition. « Ce sera un site pilote », assure Anna Pautard, la coordinatrice du projet. « Des vidéos vont être réalisées pour informer, sensibiliser et faire profiter de notre expérience ». Toujours en cohérence avec la logique de « massification » impulsée par la Région.

Consulter l’article

Partager cet article :

About lrakotoalandraibe

  • Email