mercredi 12 mai 2021
4 février 2021

Occitanie: pour une alimentation saine et responsable

L’alimentation est une clé essentielle pour construire un modèle plus juste et durable. Circuits-courts, solidarité alimentaire, soutien des agriculteurs… La Région Occitanie accompagne la nécessaire transformation de nos modes de vie.

alimentation saine et durable; agriculture, Région, OccitanieDe la production des aliments jusqu’à leur consommation, notre alimentation contribue au réchauffement climatique. Elle représente un quart des émissions de gaz à effet de serre en France. Pour inverser cette tendance et trouver un juste équilibre, nous devons révolutionner notre modèle de développement. C’est un des objectifs du “Pacte Vert pour un Green New Deal en Occitanie” et du plan “Alimentation” qui en découle. Il vient compléter les actions déjà engagées pour aller dans le sens d’une alimentation saine, d’une agriculture responsable et d’une autonomie alimentaire en Occitanie.

C’est quoi le Pacte Vert Occitanie ?

A la suite de la feuille de route « Occitanie 2040 », la Région a souhaité engager un plan de transformation et de développement. Ce “Pacte Vert pour un Green New Deal en Occitanie” a pour objet de renforcer la transition écologique, tout en construisant un modèle plus juste et solidaire. Il a été bâti avec et pour les citoyens, grâce à la Convention Citoyenne Occitanie, une première à l’échelle régionale.

 

Des produits locaux et des circuits courts

Promouvoir les produits locaux, issus de notre terroir, et organiser les circuits courts, c’est permettre à tous de profiter de produits de qualité. C’est offrir aux exploitants une opportunité de vivre de leur travail. Que ce soit à travers la marque Sud de France ou via la plateforme “Tous Occitariens“, la Région valorise le travail des producteurs et le fait connaître au plus grand nombre. Elle prépare également un dispositif afin de soutenir les projets de commercialisation en circuits courts.

L’opération “Bien manger pour tous” lancée par la Région en mai 2020 permet aux personnes les plus en difficultés de bénéficier de produits frais et locaux. Elle aide également les producteurs à écouler leurs stocks invendus. Plus de 450 tonnes de denrées ont ainsi été distribuées via les associations d’aide alimentaire dans tous les départements d’Occitanie.

Apprendre à bien manger

Atteindre dans les cantines des lycées, 40% de produits de proximité et de qualité, dont la moitié en bio ? C’est l’objectif de la Région avec “L’Occitanie dans mon assiette“. Cette action est renforcée par “Occit’Alim“, la place de marché en ligne qui permet aux restaurations collectives d’Occitanie de se fournir plus facilement en produits locaux, de qualité et bio. La Région soutient également les collectivités pour la création et l’adaptation de cuisines scolaires privilégiant les produits de proximité et bio, et réduisant les emballages et le gaspillage.

La Région met en place des actions pour sensibiliser, éduquer et permettre à chacun d’être acteur de son alimentation. C’est notamment le but du budget participatif “Vos solutions pour une alimentation durable” qui aide les citoyens à mettre en place leurs projets. Les grands événements régionaux que sont REGAL et le Printemps de l’Alimentation Durable y participent également. Ils proposent notamment de nombreux ateliers pour sensibiliser les enfants et en faire de futurs gourmets avertis.

Construire l’avenir de l’agriculture

alimentation saine et durable; agriculture, Région, OccitanieL’Occitanie est la 1ère région en surfaces certifiées bio.

Parce que mieux produire permet de mieux manger, la Région accompagne les agriculteurs dans le changement de leurs pratiques. Une attention particulière est portée à l’agriculture biologique et responsable, notamment à travers le plan Bi’O. La Région soutient les agriculteurs dans leur transition agro-écologique et elle accompagne des projets leur permettant de s’adapter au changement climatique (variétés résistantes à la sécheresse, agroforesterie, projets économes en eau…). Elle s’est également engagée à limiter puis éliminer les pesticides contenant des perturbateurs endocriniens.

Dans un contexte de crise agricole persistant, la Région participe au renouvellement des générations. Via son “Pass pour l’installation et la transmission”, elle renforce l’attractivité de la création et la reprise d’activités agricoles.

Consulter l’article

Partager cet article :

About lrakotoalandraibe

  • Email