mercredi 05 octobre 2022
7 avril 2022

Nouvelle-Aquitaine : Pose de la première pierre du futur lycée de Créon (33)

Le 28 février 2022, Alain Rousset et Jean-Louis Nembrini ont posé la première pierre du nouveau lycée de Créon. Un investissement du conseil régional de Nouvelle-Aquitaine de 76,5 millions d’euros. L’établissement accueillera à terme 2000 élèves.

lycée, jeunesse, éducation, région, Nouvelle-AquitaineD’une surface plancher de 27 975 m², Ce nouveau lycée général, technologique et professionnel proposera un internat de 200 places, 14 logements de fonction, une salle polyvalente.

L’établissement scolaire sera doté d’un gymnase de 1 850 m² mutualisé avec les clubs sportifs. L’ensemble sera complété par un plateau sportif avec une piste d’athlétisme de 250 m, des aires de saut et de lancer et des terrains de handball et basketball.

Actées en 2017 dans le Programme pluriannuel d’investissements de la Région, les constructions de ce lycée et de celui du Barp répondent au constat du dynamisme démographique de la Gironde, qui voit augmenter son nombre d’élèves et donc croître les besoins de nouveaux établissements.

Un bâtiment nouvelle génération

La construction prend en compte les engagements de la feuille de route régionale de la transition environnementale et climatique Néo Terra : meilleure performance énergétique, construction “haute qualité environnementale” et label E3C2 énergie-carbone. La construction réalisée sous procédure BIM (modélisation de l’information bâtimentaire).

Une attention particulière est portée aux consommations énergétiques, avec la réalisation de forages pour puiser les calories dans la nappe phréatique à 350 m de profondeur. Cela permettra aussi de traiter l’inconfort d’été par un système permettant de rafraîchir les espaces. La ventilation sera assurée dans chaque salle et complétée par des ouvertures permettant un apport d’air neuf.

Les formations dispensées

Le lycée proposera des formations dans les trois voies :  générale, technologique et professionnelle allant du CAP au BTS. En 2023-2024, le lycée pourra recevoir quelque 2000 élèves.

En Seconde générale et technologique, il y aura 15 classes pour 525 élèves, et une unité localisée d’inclusion scolaire (Ulis). Sont prévues également 14 classes de Première et 14 classes de Terminale.

Les formations technologiques porteront sur des classes de 35 élèves :

  • 2 divisions “Sciences et technologies de l’industrie et du développement durable” avec trois options en Terminale (division “Systèmes d’information et numérique”, demi-division “Architecture Construction” et demi-division “Energies Environnement”) ;
  • 2 divisions de “Sciences et technologies du management et de la gestion”
  • 2 divisions de “Sciences et technologies de laboratoire (option “Biochimie Biologie Biotechnologie”).

Les formations professionnelles suivantes seront proposées

  • CAP “Assistant technique milieu familial et collectif” (une division à 12 élèves),
  • Bac Pro “Accompagnement Soins et services à la personne” (une division à 30 élèves),
  • Mention complémentaire “Aide à domicile” (une division à 12 élèves),
  • Bac Pro “Métiers de l’électricité et environnements connectés” (une division à 24 élèves).

Après le bac

  • BTS “Conseil et commercialisation de solutions techniques” (une division à 24 élèves)
  • BTS Électrotechnique (demi-division à 15 élèves).

Restauration scolaire : convivialité et gestion responsable des déchets.

L’organisation prévisionnelle du service de restauration s’appuiera sur des capacités de production et de distribution de 1850 déjeuners (1750 élèves, 150 commensaux) et 200 dîners et petits déjeuners pour les internes.

Les convives accèderont au restaurant depuis l’extérieur par une zone couverte. La distribution sera en libre-service avec des meubles réfrigérés, deux salad bars réfrigérés, des meubles chauffants, et des meubles pour le petit-déjeuner et les produits secs (biscuits, fruits).

Pour limiter le gaspillage alimentaire, une cellule de refroidissement gèrera les excédents de production et le refroidissement rapide des préparations froides. En fin de repas, les plateaux seront déposés à proximité des salles à manger sur un tapis mécanisé, équipé d’un dispositif de tri sélectif intégré

Les déchets organiques seront aspirés et stockés après broyage dans le local déchet, avant enlèvement et valorisation par méthanisation. Les déchets non alimentaires seront traités en amont par les élèves. Les bio-déchets de la légumerie et du secteur “Plonge” seront également collectés et évacués via un système d’aspiration sous vide.

Consulter l’article

 

Partager cet article :

About lrakotoalandraibe

  • Email