lundi 26 juillet 2021
24 février 2021

Nouvelle-Aquitaine: gaspillage alimentaire, un combat du quotidien

La Région Nouvelle-Aquitaine compte 296 lycées publics. 23 millions de repas sont produits par an dans 250 cuisines de lycées. Elle fait de la lutte contre le gaspillage alimentaire un combat quotidien associant tous les acteurs de la restauration scolaire.

lycées, environnement, restaurations, Région, Nouvelle-AquitaineStop au gaspillage alimentaire dans les lycées

La Région Nouvelle-Aquitaine mène une politique volontariste de lutte contre le gaspillage alimentaire : expérimentation, mise en place d’outils de communication, manifestations, partenariats… En 2017, la collectivité s’est fixé comme objectif de diminuer de 30% le gaspillage alimentaire de la restauration collective en 2021

Vers une restauration collective durable avec : 

Une restauration collective durable est mise en place dans les établissements, à travers les circuits locaux et bio d’approvisionnement, la lutte contre le gaspillage et la précarité alimentaire et le tri des déchets alimentaires en vue de leur valorisation.
Pour cela, il est proposé aux lycées :

  • une approche globale incluant la qualité et la proximité des approvisionnements
  • un projet partagé : avec une dimension pédagogique et citoyenne, en mobilisant l’ensemble des acteurs au sein des établissements (équipes de restauration, lycéens, enseignants, administration, infirmières, etc…) tout en prenant en compte la qualité et la proximité des approvisionnements et la valorisation des déchets ;
  • de sortir la lutte contre le gaspillage des cuisines en l’intégrant dans le projet pédagogique de l’établissement et en incitant les élèves et les apprentis à s’engager avec l’aide des comités de vie lycéenne, par exemple.
  • de procéder au don des surplus alimentaires aux structures d’aide.
    En effet, malgré l’engagement des établissements à lutter contre le gaspillage alimentaire, malgré toutes les mesures prises en cuisine, au service et les efforts de sensibilisation des convives, un volume de déchets alimentaires reste inexorablement en fin de service. Le don alimentaire est alors une piste intéressante pour valoriser ces excédents. Il permet de s’engager dans des enjeux environnementaux et sociaux, et de fédérer au sein de chaque établissement une réflexion citoyenne sur les inégalités sociales.

 

Un accompagnement régional au plus près des pratiques

La Région propose un accompagnement complet à la lutte contre le gaspillage alimentaire pour l’ensemble des lycées de la Nouvelle-Aquitaine :

  • des réunions de bassin sur les territoires avec la totalité des lycées, des manifestations inter-académiques consacrées aux lycéens, des journées de rencontres dédiées aux chefs cuisiniers et à leurs équipes,
  • des volontaires en service civique dans les établissements, sur le thème de la restauration durable ;
  • un plan de formation triennal pour les équipes de restauration :
    11 jours de formation autour de 4 thèmes principaux : « Valoriser sa cuisine », « Mettre en place un plan de lutte contre le gaspillage alimentaire », « S’approvisionner bio et local » et « Savoir communiquer ». Sur ce dernier item, la Région a instauré un travail de partage d’expériences et d’échanges avec les lycéens sous la forme de colloque.
  • un outil de mobilisation des lycées sous la forme d’une charte d’engagement dans la lutte contre le gaspillage alimentaire,
  • des outils de communication dédiés (affiches) et d’information (guides),
  • des partenariats avec l’ADEME ainsi qu’avec les collectivités et organismes en charge de la réduction et de la valorisation des déchets.

Consulter l’article

 

Partager cet article :

About lrakotoalandraibe

  • Email