vendredi 21 janvier 2022
10 décembre 2021

Normandie: point d’étape du plan régional de développement des protéines végétales

proteine végétale, region, normandie, communiqué

© Crédit Biernacki/Région Normandie

Hervé Morin, Président de la Région Normandie, Clotilde Eudier, Vice-présidente de la Région en charge de la pêche, de l’agriculture et de la forêt, et Julie Barenton Guillas, Vice-Présidente de la Région en charge de l’enseignement supérieur, de la recherche, de l’innovation et du numérique, ont établi hier, à Caen, un point d’étape du plan régional pour le développement des protéines végétales en Normandie.

Différents projets concrets, d’ores et déjà financés par la Région à hauteur de plus de 4,5 millions d’euros, confirment la position de la Normandie sur ce secteur en constante évolution.

Initié par la Région en juillet 2019, ce plan a été lancé après une concertation des acteurs professionnels de la filière. Ce plan s’articule autour de différentes priorités :

Promouvoir et soutenir des projets de recherche appliquée répondant aux demandes des opérateurs de filières et au contexte pédoclimatique local

La Région s’était engagée à accompagner 4 projets significatifs d’ici 3 ans. 5 projets « terre et mer » ont d’ores et déjà été soutenus par la Région à hauteur de 1,5 million d’euros :

  • Soja Made in Normandie, consortium composé de laboratoires, de coopératives agricoles, de partenaires privés et de la Chambre d’Agriculture de Normandie, pour expérimenter des variétés de soja précoces adaptées aux conditions climatiques de Normandie
  • PROVEG: partenariat académique et acteurs professionnels agricoles réunis pour évaluer et spatialiser les potentialités culturales en Normandie de 4 légumineuses féveroles, lentilles, pois, lupin et quinoa,
  • TAONIA (culture de macro-algues): élaboration de protocoles de cultures d’algues riches en protéines et faisabilité technique de la production d’algues off shore
  • OPERANDI (develOpePement fERmes Algocoles NormanDIe),
  • Millet bio (partie filière en émergence), légumineuses du Perche

 

Favoriser l’émergence de nouvelles productions

La Région appuie l’émergence de nouvelles productions: soja, fèverole, pois, lentille, lupin, pois chiche, quinoa.

Ainsi, la Région Normandie soutient le collectif d’agriculteurs développant le soja normand, et le projet LEGGO Légumineuses à Graines du Grand Ouest, association réunissant 35 partenaires ayant pour rôle la structuration de ces filières.

 

Favoriser l’implantation de nouvelles unités industrielles et mieux valoriser la production régionale végétale, en adaptant la qualité des produits riches en protéines et en créant une chaîne de valeur ajoutée

La Région soutient l’implantation de nouveaux projets d’entreprises :

 

  • Projet PROTEIN: fabrication de protéines de colza à Dieppe par le Groupe AVRIL,  accompagnée par la Région à hauteur de plus de 1,57 million d’euros en 2020 pour sa première phase,
  • Projet SPIRULINE: implantation d’unités de fabrication de spiruline par ARCOLE (1ère implantation ARCOLE à Vicq sur Mer dans la Manche, avec un soutien de 1,2 million d’euros en 2021)

Positionner la Normandie sur le marché du « 100 % végétal » riches en protéines produites en Normandie

La Région appuie l’identification des produits normands “100 % végétal”

Des ateliers de concertation ont ensuite permis de travailler sur les axes suivants :

  • Impliquer les agriculteurs pour le développement des protéines végétales
  • Développer des projets d’envergure nationale ou européenne
  • Quelles protéines pour demain ?

Dans l’objectif de poursuivre et donner un nouvel élan à ce plan protéines végétales en Normandie, un nouvel Appel à Manifestation d’Intérêt sera lancé courant 2022.

communiqué de presse 

Partager cet article :

About lrakotoalandraibe

  • Email