vendredi 23 octobre 2020
30 mai 2020

Normandie: un nouveau prêt à taux zéro pour les TPE et associations

Normandie, région, TPE, association, prêt, banque des territoiresLa Région Normandie et la Banque des Territoires lancent aujourd’hui le fonds d’urgence normand « Impulsion Relance + », abondé de 13 millions d’euros. Ce fonds vient en aide aux TPE et aux associations normandes et s’inscrit dans le cadre du plan de soutien régional à l’économie normande.

Un dispositif pour les TPE et les associations

Ce dispositif s’adresse tout particulièrement aux artisans-commerçants, aux TPE industrielles, aux acteurs économiques de l’Economie Sociale et Solidaire mais aussi à tous les porteurs de projets des filières clefs de l’économie normande, affectées par la crise sanitaire : tourisme, filière équine, horticulture, pêche…Son ambition est de soutenir les TPE de 3 à 10 salariés et les associations de moins de 20 salariés, sous forme de prêts à taux 0, par un apport direct en trésorerie pouvant atteindre 15 000 euros pour les entreprises et 30 000 euros pour les associations.

Ouverture de la plateforme le 2 juin

La demande de prêt pourra se faire dès le mardi 2 juin par voie dématérialisée sur la plateforme Impulsion Relance +. 

La gestion opérationnelle des dossiers sera réalisée par l’Agence de Développement pour la Normandie qui dispose des moyens humains et de l’expertise nécessaires pour le déploiement du dispositif.

Le Fonds s’inscrit par ailleurs dans un principe de subsidiarité. Il est donc mobilisé si le demandeur n’a pas accès à un prêt bancaire ni aux autres outils d’accompagnement proposés par l’Etat, la Région (prêt rebond) ou les autres collectivités.

Pour mémoire, le collectif normand composé de la Région et des intercommunalités a lancé en avril dernier le dispositif « Impulsion Relance Normandie », dans le but de soutenir les acteurs économiques (TPE, commerçants, artisans et autres indépendants de 0 à 2 salariés) ne pouvant bénéficier du Fonds National de Solidarité, au moyen d’une subvention de 1 000 ou 1 500 euros.

consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email