samedi 31 octobre 2020
5 octobre 2020

Grand Est: les mobilités de demain en Lorraine

Le 2ème Comité de Pilotage du Grenelle des Mobilités en Lorraine, s’est tenu à Epinal jeudi 1er octobre 2020. L’objectif étant d’avoir des mobilités plus lisibles, plus efficaces et plus innovantes.

Lancé le 1er juillet 2019 par Elisabeth Borne, Ministre des Transports, le Grenelle des mobilités, initié par la Région Grand Est et le Pôle métropolitain européen du Sillon Lorrain, engage une réflexion collective entre les acteurs des déplacements et les instances publiques sur les causes et les impacts des flux de mobilités et sur les réseaux de transports, à l’échelle du territoire lorrain et de ses frontières.

Région, Grand-Est, Transport, mobilitésPlaçant l’usager au cœur de la réflexion, des travaux préparatoires ont été présentés à l’occasion de ce rendez-vous.  Ils proposent 8 grands chantiers, identifiant une meilleure coordination entre les acteurs, pour des mobilités quotidiennes plus partagées et plus centrées sur les services, l’innovation, la coopération et la multi-modalité.

Ces travaux préparatoires ont associé près de 70 responsables techniques (collectivités, AOM, départements, organismes d’Etat, partenaires institutionnels, agences d’urbanisme). Articulés autour des 4 défis que sont : le défi environnemental et climatique, le défi social et sociétal, le défi de l’innovation dans les transports et le défi de la résilience face aux crises.

Les 8 chantiers identifiés sont :

  • Le Réseau Express Métropolitain : jouer collectif pour porter un projet lorrain et transfrontalier
  • Autour du Réseau Express Métropolitain : s’appuyer sur les gares pour irriguer tous les territoires
  • Des mobilités lisibles : harmoniser et innover pour faire simple
  • Des mobilités pour tous : amener la mobilité pour mieux accompagner les moins mobiles
  • A vélo ou à pied : changer de braquet pour faciliter le quotidien
  • La voiture partagée : massifier l’usage pour réduire la congestion et la pollution
  • Mobi-litäten-lités-litéis : un schéma partagé pour construire la mobilité transfrontalière de demain
  • Fret et logistique : coopérer et financer pour fluidifier et décarboner.

Sur la base de ces chantiers, la prochaine étape du Grenelle des Mobilités prévoit des ateliers ouverts à la société civile, rassemblant élus locaux, acteurs économiques, partenaires transfrontaliers, associations, techniciens, usagers et citoyens. Organisés courant novembre 2020, ces ateliers permettront de décliner chaque chantier en possibilités d’actions, qui seront restituées aux membres du Comité de Pilotage mi-décembre 2020. Un livre blanc précisant les projets sera quant à lui proposé au 1ersemestre 2021.

Ce Grenelle a par ailleurs connu une phase de « consolidation des connaissances » sous la forme d’un important travail d’enquête auprès des territoires et de compilation des données existantes par les agences d’urbanisme lorraines (SCALEN, AGAPE, AGURAM).

 

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email