jeudi 26 novembre 2020
17 novembre 2020

La Réunion: accord décisif pour un mix 100% électrique en 2023

La Réunion, région, énergie, électricité, transitionDidier Robert, Président de la Région Réunion, a signé avec EDF et ALBIOMA le coup d’arrêt des énergies fossiles polluantes et coûteuses sur l’île.

« La Région confirme l’objectif du mix 100 % électrique en 2023 pour La Réunion. C’est une vraie révolution pour notre île, patrimoine de l’UNESCO, une vraie révolution pour les familles réunionnaises qui consommeront de l’énergie renouvelable : la biomasse, le soleil… ».
Didier ROBERT,
Président de la Région Réunion

« EDF va continuer à garantir l’équilibre de l’offre et de la demande en électricité à La Réunion. Cette PPE s’inscrit dans la démarche d’EDF qui souhaite préparer un avenir neutre en CO2 pour La Réunion ».
Olivier MEYRUEIS,
Directeur Régional EDF

Ce mardi 10 novembre marque un tournant décisif dans la voie qu’emprunte La Réunion sur le volet écologique et de l’autonomie électrique. Le Président de la Région Réunion, Didier Robert, le Directeur Régional d’EDF, Alexandre Sengelin et le Directeur d’Albioma , Pascal Langeron, ont en effet présenté les actions de cette dernière étape qui va permettre d’inscrire La Réunion comme territoire en autonomie électrique dès 2023. L’objectif étant bien de tourner la page des énergies fossiles, polluantes et coûteuses en posant des actes décisifs et développer en accéléré les énergies renouvelables et l’économie circulaire.

Le territoire réunionnais est une zone dite non interconnectée à un réseau électrique continental, et se retrouve depuis des décennies totalement dépendante de des énergies fossiles (pétrole et charbon). Sur la base de ce constat énergétique lourd : – dépendance – forte consommation de charbon et fuel – 87,2 % d’énergies fossiles importées – 63,5 d’énergies fossiles dans le Mixte électrique…, la Région a engagé un programme d’actions avec des partenaires.

La collectivité porte ainsi un programme « Green Revolution, La Réunion île solaire et terre d’innovation » qui vise à développer des ressources renouvelables telles que le soleil, le vent, l’eau, la biomasse ; à maîtriser la dépense et la consommation des énergies par les familles, les industries … ; à sensibiliser le plus grand nombre aux questions écologiques… Un programme vert qui prévoit aussi une dimension forte de préservation et de compensation du patrimoine naturel et historique dans l’ensemble des grands chantiers (NRL/ Ponts /Musées/ Lycées …) ; un programme encore qui déploie de nouveaux moyens de déplacements grâce à la modernisation des réseaux de transport en commun Car Jaune, le lancement du chantier Run Rail, le co-voiturage, la voie vélo régional…

Autant de dimensions et d’engagements qui participent à la création d’emplois à travers les filières et le rayonnement de l’expertise réunionnaise en matière de solutions innovantes dans le domaine de ce secteur. Parmi les principaux enjeux de développement économique : la lutte contre la précarité énergétique et l’amélioration du quotidien des Réunionnais. EDF, qui s’associe pleinement à cette ambition régionale, accompagne le territoire réunionnais dans sa transition énergétique (déploiement de compteurs numériques, smart grids, adaptation de ses métiers aux nouvelles technologies, partenariats avec les collectivités…).


Aujourd’hui, la collectivité régionale pose de nouveaux actes :

- À travers la révision, la PPE – Programmation Pluriannuelle des Énergies- démarche obligatoire pour élaborer un document de référence et fixer avec l’État, les priorités d’action .
- À travers l’accord décisif entre EDF et Albioma et la Région sur la période 2020-2022 avec l’objectif d’atteindre un taux proche de 100 % d’énergies renouvelables dans le mix électrique.

Objectif désormais possible dès 2023 grâce notamment à :
- la conversion des centrales Albioma à la biomasse solide,
- l’intégration de la conversion des moteurs de la centrale de Port Est à la biomasse liquide,
- une forte accélération du développement des énergies renouvelables avec l’installation d’ici 2028 de + 250 à 310 MW de photovoltaïque avec et sans stockage (soit un rythme moyen de 25 à 30 MW par an) ; +75 MW d’éolien terrestre.
- À travers le plan Régional Zéro Déchet et économie Circulaire qui mobilise beaucoup de moyens, de formation et crée de nombreuses filières nouvelles pour l’emploi.


LES ENGAGEMENTS / THÉMATIQUE DE L’ACCORD

Les thématiques portées conjointement par la Région et EDF sont articulées autour :
- de la maîtrise de l’énergie accessible à tous : amplifier les actions pour la maîtrise de la demande en énergie, notamment auprès des foyers les plus démunis,
- de la construction d’une Smart Island bas carbone qui s’appuie sur les technologies du digital et du numérique
- du développement des transports propres pour faire de La Réunion la première Région ultramarine sur les motorisations alternatives
- la formation et la recherche au service des emplois de demain (développement des formations en alternance par apprentissage et contrat de professionnalisation)
- l’explication des enjeux de la transition énergétique à travers une communication adaptée sur les avancées de la PPE
- la valorisation du site Internet info-energies.com pour centraliser les informations sur la Transition Énergétique de La Réunion
- le lancement de « Parlons Énergie » : ateliers – débat sur l’avenir énergétique de La Réunion.

consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email