lundi 28 novembre 2022
4 janvier 2022

Hauts-de-France: la Région soutient les commerces de proximité

Pour accompagner les petits commerçants qui engagent des travaux pour améliorer l’accueil de leurs clients, la Région Hauts-de-France propose des aides. Bénédicte Lavandier, qui a créé Les paniers de Charly à Oresmaux dans la Somme, a pu en bénéficier il y a quelques mois.

commerces de proximité, aides, région, Hauts-de-FranceBénédicte Lavandier a 37 ans et est depuis quelques mois chef d’entreprise. Fille et petite-fille de commerçant, Bénédicte avait à l’origine choisi une autre voie professionnelle. Pendant une quinzaine d’années, elle a occupé de nombreux postes en tant qu’assistante de direction : entreprises dans le secteur de l’immobilier, centres de formation… Mais malgré son expérience, la jeune femme ne trouve que des CDD : “j’en avais vraiment assez. Je voulais de la stabilité et mes racines familiales m’ont rattrapée. En 2017, j’ai décidé d’effectuer une reconversion professionnelle.

Des formations pour une reconversion professionnelle

Bénédicte commence donc à se former : hygiène alimentaire, permis d’exploitation, gestion de PME… Et recherche le local commercial idéal. “Je cherchais une commune au calme mais pas trop loin d’Amiens. Nous voulions aussi un commerce avec une maison attenante.” Cela n’a pas été simple, mais pendant le premier confinement, elle a trouvé la perle rare à Oresmaux : “c’était l’ancienne boulangerie du village. Le magasin était dans son jus, et même s’il y avait beaucoup de travaux à faire, il y avait tout ce que je cherchais. La maison était à côté, on était sur place, et en plus, recréer un commerce, c’était aussi faire revivre le village !

50 000 euros de travaux

Pour pouvoir accueillir ses clients, Bénédicte Lavandier devait engager beaucoup de travaux. Les devis pour remettre le commerce aux normes (électricité, sécurité, accessibilité…), l’isolation, les vitrines, le bardage extérieur, etc. s’élèvent à près de 50 000 euros. Pour les financer, elle sollicite les collectivités et notamment la Région et sa subvention REHA. Cette aide permet aux petits commerçants de financer des aménagements valorisant l’environnement commercial et l’accueil de la clientèle.

Une participation régionale de 12 000 euros

La Région a participé au financement des travaux à hauteur de 12 000 euros : “j’ai effectué ma demande sur la plateforme d’aides en ligne, explique la commerçante. Ensuite ça a été très rapide et quand j’ai reçu la réponse de la Région, je me souviens avoir pensé que c’était comme un cadeau de noël !
Aujourd’hui, Le panier de Charly propose des produits frais et locaux, fruits et légumes, paniers recettes, des miels et confitures, du pain, de la viande, des produits bio, du fromage à la coupe, de la bière, etc.

 

Consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email