jeudi 29 octobre 2020
17 mai 2020

Île-de-France: la Région se lance dans la stratégie de dépistage

Pour accompagner le déconfinement et protéger les Franciliens, la Région Île-de-France met à la disposition des entreprises, collectivités et associations 5 millions de tests de sérologie rapide sur sa centrale d’achat. En parallèle, elle va en distribuer plusieurs centaines de milliers pour les personnels de santé et les plus vulnérables.

Après avoir distribué plus de 30 millions de masques de protection, la Région Île-de-France va aujourd’hui plus loin pour accompagner au mieux la réussite du déconfinement.

Afin de soutenir le système de santé et ses personnels, lutter pour que les inégalités ne s’aggravent pas et accompagner les entreprises et l’économie franciliennes, la Région se mobilise sur la question des tests sérologiques : plus de 5 millions de tests vont être distribués ou mis à disposition.

Distribués aux personnels de santé

Plusieurs centaines de milliers de tests seront offerts par la Région aux personnels de santé hospitaliers comme libéraux, afin de leur permettre de savoir s’ils ont été exposés au Covid-19. Cette information est importante pour organiser les soins et les équipes, et permettre de renforcer les mesures barrières pour ceux qui n’auraient pas rencontré le virus.

Ces tests seront proposés à tous les personnels volontaires, en lien étroit avec les fédérations d’établissement ainsi que les représentants du monde libéral.

Distribués aux Franciliens vulnérables

La Région va en outre fournir plusieurs milliers de tests pour les personnes les plus vulnérables, à commencer par les sans-abris.

Les acteurs associatifs bénéficiant d’une expertise et en mesure d’assurer un suivi médical seront mobilisés pour organiser les campagnes de tests ciblées.

À la disposition des collectivités, entreprises et associations

5 millions de tests vont être mis à la disposition des collectivités, associations et entreprises franciliennes, sur la centrale d’achat de la Région.

Ces tests seront vendus à prix coûtant, grâce à des marchés sécurisés par les équipes de la Région Île-de-France. Cette action leur permettra de se fournir et de proposer des tests à leurs personnels volontaires, sous la supervision d’un professionnel de santé, notamment d’un biologiste, et dans le plus strict respect de la confidentialité.

Des tests bientôt disponibles

Ces tests, actuellement en pré-commande, seront disponibles rapidement, avec des livraisons régulières.

Ils ne sont toutefois pas destinés au grand public et devront être réalisés sous la supervision d’un professionnel de santé qui, seul, saura décider de la conduite à tenir en fonction des résultats obtenus. 

Tous les tests bénéficient de l’avis favorable des Centres nationaux de référence de l’Institut Pasteur. Pour autant, il est essentiel de rappeler que, malgré leur fiabilité, ils ne sont qu’une brique supplémentaire permettant de répondre à la crise, d’accompagner le déconfinement et de protéger au mieux les personnes les plus exposées. Ils ne se substituent donc en rien aux autres mesures essentielles que sont le port du masque et le respect strict des gestes barrières.

Des hébergements pour les volontaires testés positifs

Tout en fournissant un accompagnement à la Préfecture de région Île-de-France et à l’Agence régionale de santé Île-de-France pour constituer des équipes mobiles de tests, la Région est prête à mettre à disposition 150 hôtels de la Région et 7.000 chambres pour héberger les personnes volontaires qui ont été testées positives au Covid-19.

Des tests sérologiques produits en Île-de-France

La Région va se fournir, pour une partie, en tests sérologiques de dépistage rapide auprès du laboratoire AAZ, société francilienne. Une commande de 150.000 tests COVID-PRESTO vient ainsi d’être officialisée par Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, auprès de ce laboratoire qui assemble, conditionne et libère ce test au sein de l’Esat Tech’Air de Villiers-le-Bel (95), qui emploie 140 salariés atteints de handicap. Un partenariat a été initié en 2018 entre la Région et AAZ pour la fourniture d’autotest VIH® à destination des associations franciliennes de lutte contre le sida.

consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email