mercredi 21 octobre 2020
8 avril 2020

Île-de-France: maintenir le lien avec les personnes isolées

Ile-de-France, région, solidarité, Covid-19, personnes, isolées, entourage, associationL’association Entourage, soutenue par la Région Île-de-France, lutte contre l’exclusion des personnes sans domicile fixe. Lucie de Clerck, sa directrice, nous explique comment rester solidaire notamment grâce à l’action « Les Bonnes Ondes », qui permet d’appeler régulièrement les personnes sans abri et isolées.

Quels sont les domaines d’actions de l’association Entourage ?

Lucie de Clerck : Depuis 2016, nous avons développé le réseau citoyen de solidarité Entourage, qui permet aux habitants et aux sans-abri d’un même territoire de se découvrir, se rencontrer et s’entraider. Le réseau compte déjà plus de 100.000 membres. Nous sommes convaincus que chaque citoyen a un rôle à jouer pour rendre la société plus humaine et faire reculer l’exclusion. Nous avons la chance de bénéficier aujourd’hui du soutien de la Région, qui nous permet de faire avancer la solidarité citoyenne en Île-de-France.

Quelles opérations ont été mises en place face au Covid-19 ? 

L. de C. : Les personnes sans domicile fixe sont particulièrement vulnérables face à la maladie, et le confinement renforce leurs difficultés et leur isolement. Le maintien du lien social sera crucial, et même vital, dans les prochaines semaines. Durant cette période de confinement, nous avons souhaité ouvrir nos dispositifs à toutes les personnes précaires ou isolées. Pour cela, nous faisons connaître nos actions aux bailleurs sociaux, aux mairies et centres communaux d’action sociale, aux acteurs de l’insertion, mais aussi aux associations de personnes âgées ou aux Ehpad.

En cette période de confinement, comment peut-on apporter notre aide aux personnes sans domicile ou isolée ?

L. de C. : Soyez particulièrement attentif aux sans-abri que vous croisez lorsque vous sortez. En cette période de confinement, un bonjour, un sourire sont d’autant plus précieux. Maintenez le lien avec celles que vous connaissez, vérifiez qu’elles vont bien, et surtout informez-les de la situation et transmettez-leur les gestes barrières. Vous pouvez leur distribuer des denrées ou du gel hydro alcoolique. Enfin, si elles ont un smartphone, vous pouvez leur suggérer de consulter l’application Entourage pour trouver de l’aide auprès des voisins, ou l’application Soliguide pour avoir accès à l’information sur les structures d’aide encore ouvertes.

Percevez-vous l’impact positif de votre action ?

L. de C. : Un message reçu d’une personne entourée qui nous a fait chaud au cœur : « Vous êtes un peu comme un médicament pour la solitude, ça m’a vraiment fait du bien de parler. » Un « Entoureur », l’un de nos membres, nous montre comme ces coups de fil sont précieux pour chacun : « On s’est appelés avec Jean-Marie, on a un peu discuté, il me raconte la vie de son quartier, les applaudissements à 20h pour remercier les soignants. Il m’a dit : “Les gens sont en train de se rappeler ce que c’est qu’être humain”. Ce coup de fil a été le bonheur de ma journée ». 

De nouvelles actions d’Entourage face au Covid-19

  • L’opération Les Bonnes Ondes : 3 ou 4 voisins se coordonnent pour appeler régulièrement des personnes isolées sur la durée du confinement.
  • L’animation, 3 soirs par semaine, des webinars de sensibilisation en ligne : pour sensibiliser les habitants et leur donner des conseils pour agir auprès des personnes sans-abri.
  • La plateforme d’entraide : près de 50 d’actions solidaires menées chaque jour par les membres du réseau.

Les Bonnes Ondes en chiffres

  • Plus de 6.000 manifestations d’intérêt sur le site de la Réserve civique,
  • 1.130 « Entoureurs »,
  • Plus de 1.000 appels passés,
  • 150 personnes recevant des appels quasi quotidiens.

 

consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email