jeudi 29 juillet 2021
15 mars 2021

Île-de-France: 7 films soutenus par la Région primés aux César 2021

Cesar, Ile-de-France, région, prix, cinéma, soutienLa Région Île-de-France félicite les équipes d’ « Adieu les cons » (7 César) et d’ « Adolescentes » (3 César), mais aussi de « Mignonnes » (1 César), d’ « Un fils » (1 César), des « Choses qu’on dit, les Choses qu’on fait » (1 César), de « La Bonne Épouse » (1 César) et de « La Nuit venue » (1 César). Soit 6 fictions et 1 documentaire qui ont reçu au total 15 César.

7 des 13 films bénéficiaires du soutien de la Région en lice pour les César 2021 ont été récompensés le 12 mars 2021.

Réunissant 6 fictions et 1 documentaire, soutenus au stade de la production ou de la post-production (voir encadré), ces 7 films ont reçu au total 15 César.

Premier financeur public du cinéma après le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) et France Télévisions, la Région Île-de-France félicite leurs équipes !

César 2021 : les 7 films soutenus primés et leurs récompenses en détail

(Fonds de soutien : 420.000 euros)

► Meilleur film
► Meilleure réalisation
► César des lycéens
► Meilleur acteur dans un second rôle (Nicolas Marié)
► Meilleur scénario original
► Meilleurs décors
► Meilleure photo

 

 

 

 

 

César 2021 : 9 fictions, 2 documentaires et 2 films d’animation soutenus en compétition

13 films que la Région a soutenus financièrement étaient en compétition le 12 mars 2021 :

  • 9 fictions,
  • 2 documentaires,
  • 2 films d’animation.

Retrouvez la liste de ces 13 films soutenus en compétition et de leurs 49 nominations

Cinéma-audiovisuel : 22 millions d’euros mobilisés par la Région en 2020

La Région a consacré 22 millions d’euros en 2020 au cinéma et à l’audiovisuel pour y préserver la diversité de création et l’emploi.

Ce soutien concerne massivement la production, mais il va aussi de l’écriture à l’exploitation en passant par l’éducation à l’image.

Ainsi, en 2020 :

  • 40 scénaristes ont été aidés dans leur projet d’écriture (pour 500.000 euros au total),
  • 53 films de cinéma et 59 créations pour la télévision (séries, téléfilms unitaires, documentaires, animation) ont été aidés au stade de la production (17 millions d’euros),
  • 45 courts et longs métrages ont été aidés au stade de la finalisation/post-production (1 million d’euros),
  • 50 événements et réseaux cinématographiques franciliens ont été accompagnés,
  • 50.000 lycéens et apprentis franciliens ont suivi une éducation à l’image (voir pour Paris et pour le reste de l’Île-de-France)

consulter l’article

Partager cet article :

About emmanuel georges picot

  • Email